Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Club Med recrute en Normandie : des emplois pas de tout repos pour les saisonniers

mercredi 17 avril 2019 à 17:54 Par Flavien Groyer, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Deux recruteurs du leader mondial des vacances étaient ce mercredi dans une agence Pôle Emploi près de Rouen. Ils effectuaient une pré-sélection des futurs G.O. Le Club Med est une destination de voyage incroyable pour les vacanciers mais c'est plus compliqué pour les saisonniers sur place.

Le recruteur Club Med, Nicolas Van Vaerenbergh, présente l'entreprise aux candidats
Le recruteur Club Med, Nicolas Van Vaerenbergh, présente l'entreprise aux candidats © Radio France - Flavien Groyer

Darnétal, France

Le Club Med recrute aussi en Normandie !  Deux recruteurs du leader mondial des vacances sont dans la région actuellement. Ils sont allés au Havre et seront ce jeudi 18 avril à Caen. Ce mercredi 17, ils étaient dans l'agence Pôle Emploi de Darnétal près de Rouen pour faire une pré-sélection des futurs G.O (les animateurs) de la saison printemps-été. Ils ont présenté les postes à pourvoir dans la réception ou les bars. Les candidats sélectionnés seront probablement amenés à travailler dans les villages vacances des Alpes Françaises. 

Le Club Med, c'est 70 villages vacances à travers le monde et une destination de voyage incroyable pour les vacanciers. Mais les recruteurs ont joué la transparence et ont voulu prévenir les candidats : c'est parfois difficile pour les saisonniers. 

"Vous cherchez un travail, nous vous proposons une aventure"

Avant les entretiens individuels, Nicolas Van Vaerenbergh, un des recruteurs Club Med, propose aux candidats une présentation du leader mondial des vacances tous frais payés. Il est clair, travailler au Club Med comme saisonnier n'est pas un job comme les autres, "c'est une aventure". 

Une aventure où les futurs G.O (Gentils Organisateurs qui s'occupent des relations avec les clients) et G.E (Gentils Employés) vont "partager des moments inoubliables". En effet, le recruteur insiste sur les rencontres que les salariés vont pouvoir faire (clients, collègues) mais aussi la possibilité pour eux de se découvrir des talents dans le sport, le théâtre ou la danse. Nicolas Van Vaerenbergh insiste : "Le Club Med c'est une grande famille"

C'est un tremplin pour l'avenir - Nicolas Van Vaerenbergh

De nombreux profils sont recherchés : il faut être enthousiaste, avoir le sens du service et savoir créer du lien. Et si vous avez l'esprit festif et du talent, c'est un petit plus. Bien évidemment au Club Med, l'expérience sur le CV est capitale : "On ne prend pas n'importe qui" explique Nicolas Van Vaerenbergh. 

Les candidats deviendront peut-être G.O (Gentil Organisateur) et s'occupera des relations avec la clientèle - Maxppp
Les candidats deviendront peut-être G.O (Gentil Organisateur) et s'occupera des relations avec la clientèle © Maxppp - Jean-François FREY

"C'est pas les vacances"

Dans une vidéo, une ancienne G.O québécoise le dit : "c'est un mode de vie". Et Nicolas Van Vaerenbergh de continuer : "Au club Med, le mot routine n'existe pas". 

Les recruteurs jouent la transparence

Bien sûr travailler au Club Med, ça fait rêver.  Cependant, le recruteur met les points sur les "i" dès le début de la réunion de présentation : "Il y a l'esprit vacances, mais ce n'est pas les vacances". Comprenez, vous allez vivre des moments difficiles et des rythmes compliqués. Les doigts de pied en éventail sur des transats, c'est non donc. "Il faut malgré tout, toujours garder le sourire" insiste Nicolas Van Vaerenbergh.

Pascal connait bien la société, il y a travaillé à l'été 2012 comme musicien mais pas seulement. Il a été amené à travailler à d'autres postes et finissaient parfois tard, vers 2h ou 3h du matin, pour préparer des décorations spéciales : "J'ai failli lâcher au début, il faut s'acclimater à l'ambiance, à l'équipe. C'est éreintant. On est beaucoup sollicité par les clients". Il ajoute : "Il faut être solide". Cette expérience, il a pu la faire partager aux autres candidats présents dans la salle. Mais il insiste également sur la superbe expérience qu'il a vécu. 

C'est éreintant. On est beaucoup sollicité par les clients - Pascal

De longues journées pour les salariés

Concrètement, le Club Med c'est travailler 35 à 39 heures par semaine, six jours sur sept, avec des journées qui s'éternisent parfois. Les contrats sont des contrats à durée déterminée (CDD) de trois à huit mois renouvelables. 

Le salaire est aux alentours du SMIC mais varie selon les postes. Il peut parfois tomber sous la barre des 1000 euros. Cependant, le saisonnier est nourri et logé. Il n'a donc aucune dépense à effectuer à côté. Les frais de déplacement ne sont pas pris en charge pour les contrats de plus de 31 jours et en France. Les saisonniers doivent également cohabiter entre eux, ils sont entre deux à trois  par chambres. 

Angelina a 23 ans et a de l'expérience dans les campings. Elle a conscience du travail à fournir mais elle est motivée : "Je sais que c'est difficile mais c'est un challenge" explique-t-elle. 

Travailler au Club Med a sans doute fait peur à plusieurs personnes. Pôle emploi Darnétal attendait 67 candidats, il n'y en avait qu'une vingtaine.