Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"Le cœur n'y est plus" après l'accident de manège de Narbonne

lundi 28 décembre 2015 à 6:00 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon

Pour le coordonnateur de la fête foraine de Narbonne, l'accident dont a été victime François Rivière, le président de l'USAP, est "un concours de circonstances". Tous les forains sont touchés. L'adjoint de la ville de Narbonne confirme que tout était conforme sur le manège.

Accident sur un manège à Narbonne le 18 décembre dernier.
Accident sur un manège à Narbonne le 18 décembre dernier. © Maxppp

Narbonne, France

L'accident dont a été victime François Rivière le 18 décembre dernier est un concours de circonstances. Pour la coordonnateur de la fête foraine, Pierre Py, le patron du manège n'y est pour rien.

"C'est vraiment pas de chance. Le gars qui fermait la barrière n'était pas un habitué, il était là depuis deux ou trois jours, il n'a pas vu que la veste était coincée dans la barrière, la sécurité de ne s'est pas enclenchée et voilà. C'est terrible, car c'était une très très belle fête. Deux ou trois jours avant l'accident, j'étais allé voir le gars de la chenille pour le féliciter,  lui dire que son manège était magnifique."

"Le forain est traumatisé à vie".

"Je peux vous dire que ça a touché notre moral. Là, ça commence à aller mieux, mais dans les deux ou trois jours qui ont suivi l'accident, on se languissait que la fête se termine pour changer de rue. Pour le forain de l'accident, c'est évidemment moins grave que pour la victime, mais je peux vous dire qu'il est traumatisé à vie. Chaque fois que son manège va tourner il aura l'anxiété. On continue car c'est notre profession, mais le cœur n'y est plus".

Pierre Py, le coordonnateur de la fête foraine

Du côté de la ville de Narbonne, l'adjoint au commerce et à la régie générale, Eric Parra rappelle que toutes les autorisations avaient été données pour faire tourner ce manège qui était conforme.

"Ce manège, je ne l'aurai jamais validé si je n'avais pas fait intervenir une agence indépendante qui nous donne des contrôles technique de conformité et de sécurité. L'expert qui est venu après l'accident a confirmé que le manège était parfaitement conforme, on se dirige vers une erreur humaine".

Eric Parra, adjoint de la ville de Narbonne

*À lire aussi : notre dossier spécial sur l'accident de François Rivière sur un manège à Narbonne