Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Affaire Aurélie Vaquier

Le compagnon d'Aurélie Vaquier avait-il lui aussi les codes d'accès du compte Facebook de la jeune femme ?

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un calepin contenant les codes d’accès à internet d'Aurélie Vaquier a été retrouvé à son domicile à Bédarieux (Hérault). Ce document rangé dans les affaires de la victime a été retrouvé par ses frères lors d'une visite chez Samir. Ce dernier, suspect numéro un, l'avait-il découvert avant ?

Aurélie Vaquier sur sa page FaceBook
Aurélie Vaquier sur sa page FaceBook - .

Le compagnon d'Aurélie Vaquier, suspect numéro un dans la mort de cette jeune femme de 38 ans, avait-il intérêt à dissimuler et à enterrer le corps de sa compagne sous une dalle de béton au domicile conjugal à Bédarieux ? Pourquoi ici, et pas en pleine forêt dans la Vallée de l'Orb ou dans un endroit reculé dans l’arrière pays ? Entre la disparition d'Aurélie fin janvier et la découverte du corps la semaine dernière, ce père de famille, ancien militaire, avait finalement le temps de cacher le corps ailleurs. C'est à cette question que les enquêteurs doivent répondre. Mais ce n'est pas la seule.

Samir avait-il lui aussi découvert le calepin de sa compagne ? 

Aurélie possédait un calepin sur lequel elle avait noté ses codes secrets permettant d'accéder à différents sites internet : Pole Emploi, comptes bancaires, mais aussi et surtout les accès à son compte Facebook. Ce document bien rangé dans ses affaires a été découvert par ses frères en fouillant le domicile du couple. Ce détail est sans aucun doute un des éléments clefs de cette enquête. S'il l'avait découvert,  avait-il aussi intérêt à le remettre à sa place ? N'aurait-il pas été plus judicieux de le faire disparaître ? 

Fin janvier, Aurélie ou son assassin envoie un message donnant des nouvelles rassurantes via Facebook et publie deux vidéos, mais sans laisser de commentaire. ''Ce n'était pas son habitude'' précise Félix Allary, l'avocat de la famille d'Aurélie. 

Si ce n'est pas Aurélie, qui d'autre a pu poster ces messages ? 

Il s'agit donc d'identifier l'ordinateur ayant permis d'envoyer les messages et déterminer le lieu des envois. À moins d'en faire demande à Facebook aux États-Unis, les enquêteurs vont-ils seulement pouvoir, grâce à l'adresse IP, remonter jusqu'à l'expéditeur ? Et si ce n'était pas le compagnon d'Aurélie ? Il nie les faits. Qui alors avait intérêt à cacher le corps de la jeune femme dans ce sarcophage en béton dissimulé sous une estrade en pierres et en bois dans une pièce en rénovation dans cette demeure ? 

Une semaine après la macabre découverte, la famille d'Aurélie, comme ses amis, s'interrogent. Beaucoup de questions restent sans réponse. Felix Allary devrait pouvoir accéder au dossier dans les prochains jours. Il en a fait la demande. Mais en raison de l'instruction, aucun élément ne sera médiatisé pour les besoins de l'enquête. 

Beaucoup de questions sans réponse

Samir a été placé en détention provisoire pour meurtre aggravé vendredi dernier. Mais aucun élément probant n'a été dévoilé par le parquet de Béziers à l'issue de sa garde à vue. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu'il est innocent, mais aux yeux de tous, c'est le coupable parfait, le corps ayant été retrouvé chez lui.

Les causes et la date précise de la mort restent là aussi un mystère. Aurélie a-t-elle été tuée avant le départ en vacances de Samir fin janvier ? Ce dernier a en effet rejoint ses deux enfants en vacances dans l'Ain. Mais Aurélie était-elle encore vivante à cette date-là ? Des analyses approfondies permettront sans doute de déterminer le jour exact du décès de la jeune femme. Ce détail est tout aussi important. Avant son départ Samir assurait qu'elle était vivante. Si tel est le cas, ses avocats fourniront alors rapidement un alibi. 

Samir n'est pas connu de la justice pour violence. Uniquement deux infractions routières et vol en Suisse (quand il y travaillait) et une condamnation pour désertion militaire. Aucune plainte ni main courante pour violence conjugale dans l'Hérault, comme dans l'Ain où réside la mère de ses enfants (leur divorce est en cours), précisait Raphael Balland, le procureur de la République lors de son point presse organisé à l'issue de la garde à vue du suspect.

Les proches d’Aurélie sont persuadés de la culpabilité de leur beau-frère, en raison de propos très confus ces dernières semaines. Ils sont consternés, confie Me Félix Allary.  

"Si Samir est coupable,  nier est une stratégie pour se défendre et avoir accès au dossier. Je ne suis pas surpris. Si c'est lui, il a eu le temps de se préparer à l’interrogatoire."

Félix Allary, l'avocat de la famille de la victime

Dans la presse, la famille et les amis d'Aurélie se sont interrogés comme de nombreux médias sur les absences de Samir lors des fouilles organisées ici ou là. Mais s'il était convaincu qu'Aurélie était réellement partie de son plein gré, avait-il seulement intérêt alors à participer aux recherches

"Dans le dossier, les enquêteurs doivent avoir des éléments probants qui laissent penser que l'infraction est grave. Le parquet, le juge d’instruction et le JLD (juge des libertés et de la détention, NDLR) ne l'auraient pas laissé en détention provisoire", ajoute Felix Allary, ancien policier, devenu avocat spécialisé dans les disparitions inquiétantes il y a dix ans. 

"Pourquoi Samir est-il venu dans ce département ? Aurélie était-elle sous influence au point de quitter sa famille, son village, ses nombreuses amies autour de l'étang de Thau ? Ce départ à la fin de l'automne dernier est quand même surprenant." Pourtant Aurélie était amoureuse. Et c'est sans doute pour cette raison qu'elle s'est installée fin novembre avec Samir, à une heure de chez elle. Son frère Jérémy nous avait confié courant mars qu'il ne l'avait "pas vue si amoureuse depuis bien longtemps". Aurélie voulait ouvrir un commerce avec son compagnon, qu'elle avait rencontré quatre mois plus tôt.

Les comptes bancaires de la victime et de Samir ont été passés à la loupe. Reste à savoir si ce dernier a acheté de la chaux, pour une destruction plus rapide du corps ? Y en avait-il seulement sur le cadavre retrouvé ? L'enquête le déterminera. 

En attendant une expertise toxicologique et d'autres analyses sont en cours de réalisation pour confirmer les hypothèses de la mort, des hypothèses avancées par les médecins légistes mais non divulguées par le parquet de Béziers, laissant planer un doute sur la culpabilité du mis en cause. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess