Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le conducteur à l'origine de l'accident mortel rue de Belfort à Besançon écroué, dans l'attente de son procès

vendredi 6 octobre 2017 à 19:55 Par Anne Fauvarque, France Bleu Besançon et France Bleu

Après l'accident mortel fin septembre à Besançon, l'automobiliste a été écroué dans l'attente de son procès, renvoyé au 22 novembre. Le jeune homme comparaissait devant le tribunal correctionnel de Besançon ce vendredi pour homicide involontaire avec circonstances aggravantes.

L'accident du 30 septembre 2017 a coûté la vie aux trois passagers du véhicule qui s'est encastré dans un poteau du tramway, rue de Belfort à Besançon.
L'accident du 30 septembre 2017 a coûté la vie aux trois passagers du véhicule qui s'est encastré dans un poteau du tramway, rue de Belfort à Besançon. © Radio France - Julien LAURENT

Besançon, France

Le conducteur de 21 ans à l'origine de l'accident mortel, samedi 30 septembre à Besançon, a été placé en détention provisoire. Le jeune homme comparaissait ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Besançon pour homicide involontaire avec circonstances aggravantes. Il était en état d'ivresse, avait consommé du cannabis, et roulait trop vite. Comme la loi l'autorise, cet habitant de Marchaux a demandé un délai pour préparer sa défense. Il sera donc jugé le 22 novembre.

Rien ne justifie la détention provisoire selon la défense

En attendant, le tribunal a suivi les réquisitions du parquet et l'a placé en détention provisoire, "pour le protéger" a précisé la présidente. Pour l'avocat de la défense, Maître Jérôme Pichoff, rien de justifie sa détention. Lui avait plaidé pour son placement sous contrôle judiciaire : "Il est en arrêt de travail pour 45 jours et souffre notamment d'un traumatisme crânien. Il ne craint pas pour sa sécurité." "Il est totalement accablé. Il a perdu son meilleur ami et a causé la mort de deux jeunes filles. Il en supportera les conséquences toute sa vie. La première sanction, c'est celle de sa conscience" a ajouté l'avocat qui va faire appel du placement de son client en détention provisoire.

Dans cet accident, les trois passagers sont morts. Seul le conducteur a survécu. Les trois victimes sont deux jeunes filles de 18 et 19 ans, mortes sur le coup, et le meilleur ami et ami d'enfance du conducteur, âgé de 22 ans, décédé mardi 3 octobre des suites de ses blessures.