Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le chauffard d'Abeilhan placé en détention après avoir tué son meilleur ami au cours d'une soirée agitée

-
Par , France Bleu Hérault

L'automobiliste ivre qui a percuté et tué un homme à Abeilhan (Hérault) a été placé ce mardi en détention provisoire. Cet Agathois a été mis en examen pour meurtre, tentative de meurtre et conduite en état d'ivresse. Il a foncé samedi soir sur un groupe de jeunes après une bagarre.

Le drame s'est déroulé ici devant la mairie d'Abeilhan
Le drame s'est déroulé ici devant la mairie d'Abeilhan © Radio France - Stéfane Pocher

Une information judiciaire a été ouverte après le drame survenu le weekend dernier à Abeilhan au nord de Béziers (Hérault). Un jeune homme de 23 ans est décédé et deux autres personnes dont une jeune femme ont été blessées après avoir été renversées devant la mairie par une voiture roulant à vive allure.

L'homme de 24 ans, sans antécédent judiciaire et employé dans une grande surface de Béziers, a été mis en examen pour conduite en état alcoolique, meurtre et tentative de meurtres, avant d'être placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la  détention.

Plusieurs témoignages permettent de penser que le conducteur a percuté volontairement les trois victimes. Au cours de ses 48 heures de garde à vue, ce dernier a reconnu avoir été au volant du véhicule et avoir volontairement donné un coup de volant mais dans le seul but de faire peur au groupe situé en bordure de la voie de circulation.

Ce chauffard assure qu'il ne voulait tuer personne et qu'il était désespéré de découvrir qu'il avait tué son meilleur ami et gravement blessé les deux autres victimes.  Il a expliqué aux gendarmes de Pézenas avoir perdu le contrôle de son engin.

L'enquête se poursuit désormais sous l'autorité du magistrat instructeur et devraient prendre plusieurs mois. Le véhicule a été saisi pour procéder aux investigations techniques. Ce drame a généré beaucoup d'émotion dans cette commune de 1.600 habitants. 

L’autopsie du jeune homme décédé sera pratiquée par l’institut médico-légal de Montpellier ce vendredi 25 septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess