Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le conducteur d'une moto contrôlé à 249 km/h au lieu de 110 en Loire-Atlantique

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les gendarmes appellent une nouvelle fois à la prudence et à être raisonnable sur les routes après un excès de vitesse effarant : le conducteur d'une moto a été contrôlé à 249 km/h au lieu de 110 route de Vannes à hauteur de Savenay peu avant 19h ce samedi.

Illustration gendarmerie
Illustration gendarmerie © Radio France - Guillaume Chhum

Il roulait plus de deux fois plus vite que la vitesse autorisée. Ce samedi, le conducteur d'une moto a été contrôlé par les gendarmes à 249 km/h au lieu de 110 route de Vannes au niveau de Savenay en Loire-Atlantique. Sa compagne était assise à l'arrière. Son permis de conduire lui a été retiré et sa moto immobilisée. Âgé de 58 ans il a expliqué aux gendarmes avoir accéléré sur une centaine de mètres "pour se faire plaisir"

Les gendarmes appellent à la prudence

"A cette vitesse il suffit d'un tout petit rien, d'un seul cailloux sur la route pour provoquer un accident", affirme le commandant Gilles Foliard, chef de l'escadron départemental de sécurité routière de Loire-Atlantique. "A plus de 200 km/h, un véhicule met environ 80 mètres à s'arrêter sur sol sec, à condition de maîtriser l'engin", ajoute-il. Les forces de l'ordre appellent donc à la prudence ainsi qu'à la raison, surtout avec l'arrivée des beaux jours où l'accidentologie des deux-roues augmente de manière significative.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu