Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le conducteur de 37 ans impliqué dans l'accident mortel de Satillieu sera jugé en juin

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

A l'issue de sa garde à vue, ce patron de camping a été placé sous contrôle judiciaire. Lundi soir, il était ivre au volant et avait fait une sortie de route sur la commune de Satillieu en Ardèche. A bord de son véhicule, sept jeunes âgés de 15 à 20 ans. L'un d'entre eux est décédé dans l'accident.

Le tribunal de grande instance de Privas
Le tribunal de grande instance de Privas © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Le conducteur impliqué dans un accident mortel à Satillieu en Ardèche a été libéré et placé sous contrôle judiciaire ce mercredi à l'issue de sa garde à vue. Lundi soir vers 19h45, il avait fait une sortie de route au volant de son Renault Espace. A son bord, sept passagers : de jeunes ados, tous entre 15 et 20 ans. L'un d'entre eux est mort dans l'accident. Le conducteur était ivre et il n'y avait pas de banquette arrière dans le véhicule.

Conduite dangereuse

Tout a commencé au camping de Satillieu, où les jeunes s'étaient donnés rendez-vous pour fêter le déconfinement. Ce sont tous des copains du fils du patron du camping : un homme de 37 ans, qui apparemment entendait bien profiter de la soirée lui aussi. Il aurait d'abord fait grimper son fils et ses copains dans une remorque, pour faire des tours de camping, avant de les embarquer dans son Renault Espace pour une virée sur les routes. Cinq jeunes montent à l'arrière alors qu'il n'y a pas de banquette, les deux autres se mettent devant sur le siège passager. Le gérant du camping roule dangereusement, il aurait même tiré sur le frein à la main. 

Finalement, il fait une sortie de route un peu avant 20 heures. Un des jeunes qui se trouve devant est éjecté. Esteban, 18 ans, meurt dans l'accident. Plusieurs autres jeunes sont blessés dont Léo, 16 ans. "Il a eu le nez et la pommette fracturés", explique Christophe, son papa, qui a porté plainte mercredi contre le conducteur pour blessures involontaires et mise en danger de la vie d'autrui. "Je me dis qu'il aurait pu être à la place de son copain Esteban, c'est terrible."

"Je me mets à la place de cette mère qui a perdu son fils. Moi, j'ai failli perdre le mien, ces gamins ont failli mourir" - Christophe, le papa d'un des jeunes blessés dans l'accident

"Des gens qui boivent et qui prennent des enfants en voiture avec eux, ça ne doit plus arriver", poursuit cet habitant de Satillieu. "Les enfants ne se rendent pas compte, ils font confiance au père de famille. C'est terrible de ne pas avoir de jugeote à ce point. Je me mets à la place de cette mère qui a perdu son fils. Moi, j'ai failli perdre le mien, ces gamins ont failli mourir... La voiture était au bord d'un pré. Si elle dévale la pente, elle se retrouve 400 mètres plus bas, ça s'est joué à rien ! On a eu un mort, on aurait pu en avoir 7."

Le patron du camping sera jugé le 18 juin

Le conducteur, contrôlé lors de son interpellation, avait 3 grammes et demi d'alcool dans le sang. Il est poursuivi pour homicide et blessures involontaires (avec la conduite sous alcool comme circonstance aggravante) et pour mise en danger de la vie d'autrui. Le parquet avait demandé son placement en détention provisoire. L'homme, qui n'a pas de casier, doit comparaître le 18 juin prochain devant le tribunal correctionnel de Privas.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess