Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Conseil d’Etat confirme la révocation de Joseph Afribo de la présidence d’Habitat 08

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

L’actuel maire de Rethel Joseph Afribo contestait son éviction de la présidence d’Habitat 08. La décision avait été prise par le ministère de la cohésion des territoires en juin 2019, suite à "des fautes de gestion graves". Le Conseil d’Etat a rejeté la requête en annulation de Joseph Afribo.

Joseph Afribo, maire de Rethel
Joseph Afribo, maire de Rethel © Radio France - Alexandre Blanc

La décision de retirer à Joseph Afribo ses fonctions de président d'Habitat 08,l’office public de l’habitat des Ardennes était bien fondée. C’est ce qu’estime le Conseil d’Etat dans une décision rendue le 23 décembre 2020. 

Le 12 juin 2019, suite à un contrôle de l’ANCOLS, le gendarme du logement social, la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault et son ministre délégué Julien Denormandie signaient la révocation de Joseph Afribo suite à "des fautes de gestion graves" et lui interdisaient de participer au Conseil d‘administration, au conseil de surveillance ou au directoire d’un organisme de logement social pendant trois ans. 

Le conseil d’État à Paris
Le conseil d’État à Paris © Radio France - Stéphane Milhomme

Une décision contestée par celui qui n’était pas encore maire de Rethel mais déjà conseiller départemental. Le Conseil d'Etat vient de rejeter sa requête

Les raisons de l'éviction

Dans ses rapports de janvier 2016 et décembre 2017, l'Agence national de contrôle du logement social (ANCOLS) pointait plusieurs manquements et dysfonctionnements

On reprochait à Joseph Afribo de ne pas avoir fait adopter de plan stratégique du patrimoine pour la période 2010-2015 (un document obligatoire qui recense les besoins en logement social sur le département). On lui reprochait également d’avoir laissé Habitat 08 sans directeur de mai 2016 à janvier 2018, malgré l’existence de candidatures. 

Extrait de la décision du Conseil d'Etat confirmant la révocation de Joseph Afribo
Extrait de la décision du Conseil d'Etat confirmant la révocation de Joseph Afribo - Capture d'écran Conseil d'Etat

Enfin, Joseph Afribo s’est vu reprocher le fait de s’être immiscé dans le fonctionnement des services en court-circuitant la direction et les cadres de l’organisme et en outrepassant le cadre de ses fonctions. 

« Une justice politique »

Dans un communiqué, Joseph Afribo dit devoir "faire face à une justice politique", en prend acte. "_Je m’autorise à m’adresser directement au Président de la République_, Emmanuel Macron pour lui relater la réalité de la situation", écrit le maire de Rethel. 

Je n’ai pas triché, je n’ai pas volé et je n’ai pas de casserole - Joseph Afribo, ancien président d'Habitat 08, démis de ses fonctions par décision ministérielle

"L’essentiel pour moi est la confiance que m’ont accordée les électrices et les électeurs. (…) Je me consacre totalement à mes mandats", conclut Joseph Afribo.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess