Faits divers – Justice

Le Conseil Départemental de l'Essonne dans le rouge

Par Virginie Pironon, France Bleu Paris Région mardi 22 septembre 2015 à 6:00

Le président du Conseil départemental de l’Essonne, François Durovray, du parti Les Républicains, dénonce 108 millions d’euros de dettes cachées dans les tiroirs. L’élu s’appuie pour cela sur les conclusions d’un audit financier dévoilé hier.

Il y a d’abord la conjoncture nationale, à laquelle tous les départements sont confrontés : une situation sociale de plus en plus difficile qui augmente les dépenses, au moment même où l’Etat réduit ses dotations aux collectivités.

108 millions d'euros de factures non réglées

Mais la situation locale est, selon François Durovray, loin d’arranger les choses. En Essonne, le poids de la dette frôle le milliard d’euros. Enfin, et surtout, le président du Conseil départemental dénonce une «cavalerie budgétaire» de la part de son prédécesseur socialiste : 108 millions d’euros de factures non réglées, cachées dans les tiroirs.

Selon lui, depuis 2011, certaines dépenses n’auraient pas été inscrites au budget primitif. Le budget voté l’aurait été pour 11 mois et demi seulement, le règlement des factures qui dépasseraient étant systématiquement repoussé sur l’année suivante, et ainsi de suite.

Contacté, l’ancien président du Conseil Général, le socialiste Jérôme Guedj, parle de propagande et de «méthode de voyous». Car hier soir, les élus de l’opposition, n’avait toujours pas eu officiellement connaissance des conclusions de cet audit. Impossible donc, disent-ils, de le commenter pour l’instant.