Faits divers – Justice

Le conservatoire de Poitiers, quartier Bellejouane, vandalisé

Par Adrien Bossard, France Bleu Poitou mardi 31 janvier 2017 à 16:37

La matériel cassé est placé dans un coin, pour les assurances.
La matériel cassé est placé dans un coin, pour les assurances. © Radio France - Adrien Bossard

Du matériel entièrement détruit, de la peinture sur les murs, les dégâts sont lourds pour le conservatoire de Bellejouanne, à Poitiers, saccagé durant le week-end. Les vandales seraient passé par l'école Marcel Pagnol, juste à côté, pour s'introduire dans le bâtiment. Une plainte est déposée.

Des fils d'ordinateurs arrachés, du matériel électronique ruiné à coups d’extincteurs, deux amplis saccagés et une guitare cassée. Voilà pour le tableau. Les vestiges de ce vandalisme sont encore visibles malgré le rangement opéré depuis lundi. Les objets détruits sont regroupés dans un coin, pour que les assurances constatent les dégâts. Des dégâts limités compte tenu de la valeur de certaines batteries, qui sont elles intactes, mais le préjudice est estimé entre 5 et 10.000 euros.

"Tout ça pour quoi ? Pour s'amuser ? Pfff, quels guignols !", Igor, prof de batterie

La guitare d'Igor, l'un des professeurs, est détruite. - Radio France
La guitare d'Igor, l'un des professeurs, est détruite. © Radio France - Adrien Bossard

Pas de vol, seulement de la casse, pour le plaisir. Ce qui énerve le plus, d'ailleurs, professeurs et élèves. Igor, prof de batterie, dénonce "un acte gratuit et imbécile". Il a un sentiment de dégoût. "Quand on voit ça, soupire-t-il face au matériel détruit, on se dit que c'est du gâchis. Il y avait des batteries renversées, des tables sans dessus-dessous. Tout ça pour quoi ? Pour s'amuser ? Pfff, quels guignols !"

Après une journée et demi de nettoyage, les cours ont pu reprendre ce lundi à 15h.

De la peinture sur les murs et des excréments au sol

Au premier étage, juste en dessous, dans la salle d'arts plastique qui sert à l'école primaire, les dégâts sont aussi importants. Là, les murs sont remplis de peinture, même chose au sol et dans l'escalier. Des excréments sont aussi retrouvés par les équipes présentes lundi, lors de la découverte de ce saccage. Une plainte est déposée par le conservatoire.