Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le consulat de Turquie à Nantes ciblé par des cocktails molotov

dimanche 6 novembre 2016 à 17:07 Par Maureen Suignard, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Le consulat général de Turquie à Nantes a été visé samedi soir, peu avant minuit par plusieurs jets de cocktails molotov. Certains ont pris feu contre la façade du bâtiment, sans faire plus de dégâts.

Le consulat général de Turquie à Nantes, a été la cible de plusieurs jets de cocktails molotov, samedi soir.
Le consulat général de Turquie à Nantes, a été la cible de plusieurs jets de cocktails molotov, samedi soir. © Radio France - Maureen Suignard

Nantes, France

Le consulat général de Turquie, qui se situe quai François-Mitterrand, à Nantes, a été la cible de jets de cocktails molotov, ce samedi soir. Il est environ 23h40 quand des projectiles sont lancés contre la façade droite du bâtiment. Certains, sont passés au travers de grilles de protection et ont pris feu une fois au sol. Personne n'a encore été interpellé. Une enquête a été ouverte.

Les cocktails molotov ont laissé des traces sur le sol, sans faire plus de dégâts. - Radio France
Les cocktails molotov ont laissé des traces sur le sol, sans faire plus de dégâts. © Radio France - Maureen Suignard

Cet incident s'inscrit dans un contexte bien particulier. Depuis plusieurs semaines, les purges menées par les autorités turques en Turquie par le président Recep Tayyip Erdoğan provoquent la colère des Kurdes, même au-delà des frontières du pays. La communauté Kurde s'est mobilisée à Nantes. Aucun lien entre ces protestations et l'incident d'hier soir n'est établi.