Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Île d'Oléron : la liberté de chanter pour Maurice le coq

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Le tribunal d'instance de Rochefort, en Charente-Maritime, a rendu son jugement ce jeudi : le coq Maurice peut continuer de chanter sur l'île d'Oléron ! Il rejette ainsi la plainte de voisins qui se plaignaient d'être réveillés à l'aube par ses chants.

Maurice, fier comme un coq dans les bras de sa maîtresse, Corinne Fesseau
Maurice, fier comme un coq dans les bras de sa maîtresse, Corinne Fesseau © Radio France - Jules de Kiss

Saint-Pierre-d'Oléron, France

Après deux ans de bataille judiciaire, la propriétaire de Maurice le coq a obtenu gain de cause ce jeudi. La justice vient de délibérer, le tribunal d'instance de Rochefort, en Charente-Maritime, estime que le gallinacé pourra continuer de chanter sur l'île d'Oléron. Il rejette ainsi la plainte des voisins qui se plaignaient de nuisances sonores. 

Corinne Fesseau, la propriétaire du coq, se réjouit de cette décision. 

Je suis sans voix. On leur a volé dans les plumes. C'est une victoire pour tous les gens dans la même situation que moi.

Elle estime avoir "gagné un combat". Les plaignants devront par ailleurs verser 1 000 euros de dommages et intérêts à Corinne Fesseau, précise son avocat, Me Julien Papineau. Une somme à payer en plus de ses frais de justice. Ni les plaignants, ni leur défenseur n'étaient présents pour le rendu du jugement.

Un conflit long de plus de deux ans

A l'époque, les voisins se plaignaient que chaque matin, vers 6 heures, d'être réveillé par les chants de Maurice. Un conflit de voisinage qui dure depuis plus de deux ans. Depuis, Maurice est devenu aphone.

Corinne Fesseau, elle, a toujours pu compter sur le soutien du maire de la commune, Christophe Sueur. Il a toujours dénoncé une forme d'intolérance chez les voisins. "Ici je considère qu'on est dans un tissu rural, le chant du coq fait partie de ces éléments, je protégerai le coq pour défendre notre façon de vivre, tout simplement", avait-il déclaré à France Bleu La Rochelle. Les voisins, eux, contestaient le caractère rural de leur quartier d'habitation.

Désormais libre de laisser son coq s'époumoner, Corinne Fesseau propose même une "loi Maurice pour protéger tous les bruits ruraux". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu