Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Savoie : le corps calciné découvert à Chevaline serait celui d'un septuagénaire de Doussard

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Le corps découvert calciné retrouvé près d'une voiture ce mercredi matin sur la route de la Combe d'Ire à Chevaline est probablement celui d'un homme de 70 ans, habitant à Doussard. C'est ce qu'indique le parquet d'Annecy en Haute-Savoie. Deux armes d'épaule ont été retrouvées sur place.

La route de la Combe d'Ire où ont été découverts le corps et la voiture calcinés  restera fermée à la circulation jusqu'à vendredi
La route de la Combe d'Ire où ont été découverts le corps et la voiture calcinés restera fermée à la circulation jusqu'à vendredi © Radio France - Marie AMELINE

Le corps sans vie, découvert ce mercredi matin dans le Combe de l'Ire sur la commune de Chevaline (Savoie) par les gendarmes de la compagnie de Faverges, en Haute-Savoie, est celui d'un homme. "les enquêteurs disposent à l'heure actuelle de plusieurs éléments concordants indiquant que la victime serait un homme âgé de 70 ans habitant la commune de Doussard, située à proximité" indique la Procureure de la république d'Annecy dans un communiqué.

La victime était assise à l'intérieur du véhicule au début de l'incendie

Lequel précise que le corps du septuagénaire était fortement calciné au niveau des jambes. Il était positionné à proximité d'un véhicule incendié dans lequel ont été découvertes deux armes d'épaule, lesquelles feront l'objet d'investigations techniques. Les premières constatations établissent que le feu aurait démarré alors que la victime était assise à l'intérieur du véhicule et que celle-ci en serait ensuite sortie avant de succomber. 

La brigade des recherches d'Annecy ainsi que la section des recherches de Chambéry ont été saisies de l'enquête pour recherche des causes de la mort. Aucun élément ne permet à l'heure actuelle de faire état d'une éventuelle intervention d'un tiers, ni de faire un lien avec les événements dits de la tuerie de Chevaline survenus il y a presque huit ans plus tôt. L'autopsie du corps aura lieu demain à l'l'Institut médico légal (IML) de Grenoble

Choix de la station

À venir dansDanssecondess