Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La piste d'un règlement de compte après le meurtre d'un docker du Port du Havre

Le corps d'un homme, un docker du Port, a été découvert ce vendredi matin devant une école de Montivilliers, près du Havre. L'homme aurait été torturé. Il pourrait s'agir d'un règlement de comptes dans un affaire de trafic de cocaïne.

Police nationale (Photo d’illustration)
Police nationale (Photo d’illustration) © Radio France - Richard Vivion

Le corps de cet homme âgé de 40 ans a été découvert au petit matin ce vendredi 12 juin, par un agent de la ville, sur le parking des enseignants de l’Ecole Jules Collet de Montivilliers au nord-est du Havre. A cette heure-ci, il n'y avait heureusement aucun élève sur place. Le police a aussitôt bouclé le périmètre et interrogé les riverains de cette zone pavillonnaire. C'est le service régional de la police judiciaire de Rouen qui est chargée de l'enquête.

La victime est un employé des Terminaux de Normandie. Selon nos informations, le docker aurait été enlevé la veille en pleine nuit. D'après le journal Paris-Normandie et l'Agence France Presse, l'homme a aussi été torturé : un oeil crevé, un téton arraché, un chiffon imbibé d'alcool enfoncé dans la bouche. Il pourrait d'agir d'un règlement de comptes. Toujours selon nos confrères, la victime était mise en examen dans une affaire de drogue, une récente saisie de cocaïne au Havre. Une affaire confiée à la J.I.R.S, la  juridiction interrégionale spécialisée de Lille, compétente pour les affaires de stupéfiants.

Sur les réseaux sociaux, le syndicat général des ouvriers dockers du Havre réagit et dit "apporter leurs sincères condoléances et leur soutien à la famille et les proches de notre Cher Camarade. La peine immense de tous les Ouvriers Dockers du Port du Havre est exacerbée par l’amalgame inacceptable à l’encontre de notre Camarade, ainsi que par le détail des actes de tortures qu’il a subi communiqué par des sources judiciaires et relayé par la presse. Notre Camarade n’a jamais été condamné pour le moindre fait concernant le trafic de drogue et pour quoi que soit d’autre d’ailleurs, à l’inverse, il a toujours été au front pour combattre ce fléau pour le Port du Havre et donc pour les Ouvriers Dockers."

A Montivilliers, le périmètre de sécurité a été levé aux abords de l'école. Dès lundi matin, deux psychologues seront présentes auprès de l'équipe pédagogique et des élèves en cas de besoin. Un soutien psychologique a été également proposé aux agents de la ville. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess