Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le corps d'un homme retrouvé dans la rivière Ardèche, près de la colonie inondée à Saint-Julien-de-Peyrolas

mardi 14 août 2018 à 3:15 Par Solène Cressant, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

Le corps d'un homme non identifié a été retrouvé ce lundi dans la rivière Ardèche, à proximité de la colonie de vacances de Saint-Julien-de-Peyrolas, cinq jours après la disparition d'un sexagénaire allemand lors des violents orages qui ont touché le Gard.

Il pourrait s'agir de l'Allemand de 66 ans porté disparu depuis les violents orages de jeudi
Il pourrait s'agir de l'Allemand de 66 ans porté disparu depuis les violents orages de jeudi © Maxppp - -

Saint-Julien-de-Peyrolas, France

Selon la gendarmerie du Gard, le corps d'un homme non identifié a été retrouvé dans l'Ardèche, à proximité de la colonie de vacances de Saint-Julien-de-Peyrolas. C'est là qu'avait disparu jeudi un sexagénaire allemand, au cours d'une brusque montée des eaux. "Un corps a été retrouvé, mais on ignore l'identité de cette personne, même s'il y a de fortes probabilités qu'il s'agisse de l'homme recherché", a indiqué le commandant de groupement de la gendarmerie du Gard, Laurent Haas à l'AFP.

Le corps sera identifié dans les prochains jours

Jeudi dernier, de violents orages ont frappé le nord du département du Gard et 184 personnes (dont 136 enfants/adolescents et 48 adultes) qui participaient à un camp de vacances sur un terrain de Saint-Julien de Peyrolas ont dû être évacués et mis à l'abris. Neuf d'entre eux ont été légèrement blessés. Une vingtaine de personnes a trouvé refuge dans les arbres ou sur des rochers dans l'attente de leur évacuation.

Le président et le vice-président allemands de l'association de Leverkusen, propriétaires du terrain sur lequel se trouvait la colonie inondée, ont été placés en garde à vue vendredi dernier. Une enquête de flagrant délit a été confiée à la gendarmerie pour "blessures involontaires, mise en danger de la vie d'autrui, travail dissimulé et exploitation d'un camping sans autorisation" en zone inondable a précisé à l'AFP le procureur de la République de Nîmes, Éric Maurel.