Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le corps d'un migrant retrouvé sur la plage de Sangatte

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Ce mercredi matin, un migrant a été retrouvé mort sur la plage de Sangatte, dans le Pas-de-Calais. Il s'agirait d'un Soudanais qui tentait de traverser la Manche sur un petit bateau pneumatique.

La plage de Sangatte.
La plage de Sangatte. © Radio France - Matthieu Darriet

Ce mercredi 19 août, tôt le matin, un corps a été découvert sur la plage de Sangatte, près de Calais. La préfecture du Pas-de-Calais confirme qu'il s'agit d'un migrant. Sur la même plage, un rescapé a aussi été retrouvé. Ce jeune homme de 16 ans d'origine soudanaise a confirmé que l'homme décédé était bien son compagnon de voyage, explique le procureur adjoint de Boulogne-sur-mer, Philippe Sabatier.

L'homme retrouvé mort serait lui aussi soudanais et mineur d'après son compagnon, même si des papiers d'identité retrouvés sur le corps indiquent qu'il était majeur.

Paris en Angleterre avec un bateau gonflable et des pelles

Les deux hommes sont partis dans la nuit de mardi à mercredi, "à bord d'un tout petit bateau gonflable d'un mètre de long semblable à ceux des enfants, et ils ramaient avec des pelles de chantier", précise Philippe Sabatier. Le bateau pneumatique a été retrouvé en mer par la SNSM.

A priori, les deux jeunes migrants seraient partis rejoindre l'Angleterre seuls, de leur propre initiative, sans avoir recours à des passeurs selon le parquet.

Des secours déployés dans la nuit

Vers 1h du matin, un passant trouve un jeune Soudanais en état d'hypothermie sur la plage de Sangatte. Le rescapé explique que son compagnon est toujours à l'eau mais qu'il ne sait pas nager. Les secours se mettent donc à ratisser la zone pour essayer de le retrouver. Les recherches n'aboutissent à rien et sont arrêtées peu avant 5h du matin, sur décision du préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, en concertation avec le CROSS Gris-Nez. Des messages de détresse continuent cependant d'être diffusés pour prévenir les bateaux aux alentours.

Finalement, sept heures plus tard, vers 8h, le corps d'un deuxième homme, sans vie, est découvert sur la plage. Le parquet a ouvert une enquête en "recherches des causes de la mort". Elle est confiée au commissariat de Calais. Un examen du corps, et probablement une autopsie, vont avoir lieu. En état de choc, le rescapé n'est pas blessé mais il est soigné à l'hôpital de Calais.

Des traversées quotidiennes

Quelques heures après la découverte du corps, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Shiappa a témoigné de son "immense tristesse" sur Twitter.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Depuis le début de l'été, les migrants sont de plus en plus nombreux à tenter de traverser la Manche sur des embarcations de fortune. Les secours leur viennent en aide quotidiennement. Le week-end dernier, un nourrisson, trois enfants et douze adultes ont été sauvés en pleine nuit au large de Dunkerque.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess