Faits divers – Justice

Le corps d'un nourrisson découvert lors d'une collecte d'ordures à Saint-Maixent-l'Ecole

Par Valentine Letesse et Noémie Guillotin, France Bleu Poitou et France Bleu lundi 8 août 2016 à 14:50 Mis à jour le lundi 8 août 2016 à 18:58

La découverte a été faite à 8 heures rue André Malraux, à Saint-Maixent-l'Ecole
La découverte a été faite à 8 heures rue André Malraux, à Saint-Maixent-l'Ecole © Radio France - Valentine Letesse

La macabre découverte a été faite ce lundi matin par des employés de la société de ramassage des ordures ménagères à Saint-Maixent-l'Ecole, dans les Deux-Sèvres. L'enquête démarre. Une autopsie est prévue ce mardi.

Le corps d'un nourrisson a été découvert ce lundi matin à Saint-Maixent-l'Ecole, dans les Deux-Sèvres. C'est un employé du Syndicat mixte à la carte (SMC) qui l'a vu dans le camion de ramassage. Il est 8 heures, rue André Malraux.

"Les gendarmes de Saint-Maixent-l'Ecole ont été immédiatement avisés et se sont déplacés sur les lieux", indique le parquet de Niort dans un communiqué. Une enquête de flagrance a été ouverte par le parquet, confiée à la section de recherche de Poitiers et à la brigade de recherches de Niort.

Les éboueurs, des étudiants en job d'été, ne savent pas précisément où le sac a été ramassé, s'il a été déposé ou si le corps se trouvait dans une poubelle plus tôt sur leur parcours.

"On voit ça à la télé, jamais on ne pourrait imaginer que ça se passe ici", murmurent les voisins

La rue André Malraux est une rue pavillonnaire habitée par des retraités ."On voit ça à la télé, jamais on ne pourrait imaginer que ça se passe ici", murmurent les voisins.

Une femme a vu, ce lundi matin, les gendarmes barrer la route, immobiliser le camion, monter une grande tante blanche pour travailler à l'abri des regards. Et faire du porte à porte jusqu'en début d'après midi chez ses voisins. Mais personne n'a rien vu, rien entendu.

Autopsie ce mardi

Les causes de la mort du nourrisson sont à déterminer. Tout comme le sexe et l'âge du bébé. Une autopsie est prévue ce mardi à 13h, à l'institut médico-légal de Poitiers.

Partager sur :