Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le corps d'un nourrisson recherché dans les canalisations de la prison d'Orléans-Saran

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Des recherches ont été menées au centre pénitentiaire d'Orléans-Saran ce mardi pour tenter de retrouver le corps d'un bébé. Sa mère, une détenue qui était enceinte de sept mois, aurait accouché dans la nuit. En fin de journée, il s'est avéré que la détenue avait menti.

La mère de l'enfant était enceinte de 7 mois.
La mère de l'enfant était enceinte de 7 mois. © Radio France - Cyrille Ardaud

Saran, France

Des policiers de la Direction Départementale de la Sécurité Publique ont été mobilisés toute la journée de mardi au centre pénitentiaire d'Orléans Saran. Ils tentaient de retrouver le corps d'un nourrisson. L'entreprise d'assainissement J. Meyer était également mobilisée.

C'est une information dévoilée par un site d'actualité pénitentiaire et confirmée par plusieurs sources syndicales. Dans la nuit de lundi à mardi, une détenue enceinte d'environ sept mois aurait appelé les agents pour se plaindre de saignements. Un surveillant, également pompier volontaire aurait pratiqué les gestes de premiers secours

Cette femme d'une trentaine d'années aurait ensuite été transportée à l'hôpital d'Orléans la Source et à son arrivée, elle aurait expliqué avoir accouché dans les toilettes de sa cellule en précisant que le corps de l'enfant se trouvait toujours dans les canalisations.

La procureure de la République Céline Visiedo a confirmé l'intervention policière mais ne souhaitait pas en dire plus pour ne pas "alimenter les fake-news."

En fin d'après-midi, il s'est avéré qu'il n'y avait jamais eu de bébé et que la détenue n'était pas enceinte.