Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une retraitée découverte enterrée dans son jardin à Beauvoir-de-Marc, sa fille en garde à vue

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Le corps d'une retraitée de Beauvoir-de-Marc (Isère), disparue "depuis plusieurs mois", a été retrouvé enfouie sous la terre mardi 28 mai. Sa fille, avec qui elle vivait, est en garde à vue.

Une enquête pour "homicide volontaire" a été ouverte après la découvert d'un corps à Beauvoir-de-Marc (Isère).
Une enquête pour "homicide volontaire" a été ouverte après la découvert d'un corps à Beauvoir-de-Marc (Isère). © Maxppp - -

Beauvoir-de-Marc, France

Le corps d'une femme de 77 ans a été retrouvé enterré dans son jardin mardi 28 mai, à Beauvoir-de-Marc, entre Bourgoin-Jallieu et Saint-Jean-de-Bournay (Isère). Sa fille, âgée de 39 ans, a été placé en garde à vue. Une enquête pour "homicide volontaire" a été ouverte par le parquet de Vienne. La septuagénaire n'avait plus donné signe de vie "depuis plusieurs mois".

Un carré de terre fraîchement retournée

La mairie de Beauvoir-de-Marc avait été alertée le 1er mars dernier parce que l'électricité avait été coupée dans ce logement en raison de factures impayées. Le week-end dernier, une enquête pour "disparition inquiétante" a été ouverte, après que l'un des deux fils de la victime se soit inquiété de ne plus avoir de nouvelles de sa mère. 

Alors que la fille de la disparue avait "un comportement suspect" face aux gendarmes, expliquant que sa mère était sortie ou en visite, les forces de l'ordre se sont présentés à son domicile le week-end dernier. Ils sont revenus mardi, avec un chien renifleur, pour une perquisition. C'est là qu'ils ont découvert le corps de la septuagénaire enterrée dans le jardin, dans "un carré de terre fraîchement retournée".

Une fille "asociale"

La victime, une femme divorcée mère de 3 enfants, ancienne employée dans une maison de retraite de Saint-Jean-de-Bournay, vivait à Beauvoir-de-Marc depuis une quarantaine d'années, d'après un élu de la commune qui a assisté à la perquisition. Elle habitait dans un lotissement avec son plus jeune enfant, une femme âgée de 39 ans, décrite comme "asociale". "Elle n'a jamais travaillé et vivait avec la retraite de sa mère", nous confie un élu.

Des violences dans le passé ?

Cette trentenaire "aurait des antécédents psychiatriques", d'après le procureur de la république de Vienne. "Il y aurait eu des suspicions de maltraitance" sur sa mère dans le passé, confirme le procureur de la république de Vienne. Un élu évoque des "hématomes sur les jambes" de la victime et affirme avoir alerté les services sociaux de Saint-Jean-de-Bournay, puis de Bourgoin-Jallieu avant que le drame arrive. 

Une autopsie non concluante

Pendant son premier jour de garde-à-vue, la suspecte a nié son implication dans la mort de sa mère. Elle a expliqué avoir trouvé sa mère morte en février, et avoir enterré le corps dans le jardin pour s'épargner les démarches administratifs. L'autopsie du corps "putréfié" de la victime pratiquée ce mercredi n'a pas permis de déterminer de quoi elle était décédée. Aucune trace de coups n'a été relevée. Des analyses, toxicologiques notamment, sont toujours en cours sur le corps de la victime. 

Choix de la station

France Bleu