Faits divers – Justice

Le corps d'une jeune femme découvert quartier St-Acheul à Amiens

Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie mardi 14 novembre 2017 à 14:33

La jeune femme a été retrouvée chemin du Réservoir
La jeune femme a été retrouvée chemin du Réservoir © Radio France - Claudia Calmel

Le corps d'une jeune femme a été découvert mardi matin dans le quartier St-Acheul à Amiens. L'ex-compagnon de la victime a été placé en garde à vue.

L'entrée du chemin du Réservoir est restée bloquée une bonne partie de la journée. C'est environ 200 mètres plus loin que le cadavre d'une femme a été découvert par une habitante du quartier qui promenait son chien. Il était environ 8h30 quand elle est tombée sur le corps qui gisait dans un verger. Ce sentier pédestre est surtout fréquenté par des promeneurs et par des jardiniers. La police judiciaire, un magistrat et des techniciens d'identification criminelle étaient sur place dans la matinée pour relever des indices.

L'ex-compagnon en garde à vue

La victime est une habitante de St-Acheul âgée de 30 ans. Elle n'avait plus donné signe de vie à ses proches depuis lundi soir. Son corps portait des traces de coups par arme blanche. Une autopsie doit être pratiquée ce mercredi à l'Institut Médico-Légal d'Amiens. L'ex-compagnon de la victime, un homme de 35 ans, a été placé en garde à vue en début d'après-midi. Le couple s’était séparé au mois de septembre : la jeune femme avait porté plainte contre lui pour des faits de violences et d'abus sexuels. L'homme avait été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction d'entrer en contact avec la victime. Il devait être jugé le 12 décembre pour ces faits. Le parquet d’Amiens a saisi la direction régionale de la police judiciaire d’une enquête de flagrance pour homicide volontaire.

Un quartier déjà endeuillé

Cette découverte ravive de mauvais souvenirs chez les habitants de St-Acheul. En avril 2015, le corps d'une femme de 57 ans disparue depuis 18 mois avait été retrouvé dans une poubelle, dans la cour d'une maison à quelques dizaines de mètres de là. Le meurtrier, un homme de 53 ans, a été jugé par la Cour d'Assises de la Somme début octobre. Il a été condamné à la prison à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans.