Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Le corps de la femme retrouvé mercredi dans une forêt de Mougins identifié avec "avec quasi certitude"

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

La femme découverte mercredi au matin de Noël, dans le parc de la Valmasque à Mougins (Alpes-Maritimes), a été identifiée avec une "quasi certitude" selon la procureure de Grasse, Fabienne Atzori, qui diligente l'enquête pour meurtre. Elle était née en 1982 et était domiciliée à Cannes.

Le corps de la femme de 37 ans a été retrouvé dans le parc de la Valmasque mercredi 25 décembre vers 10 heures
Le corps de la femme de 37 ans a été retrouvé dans le parc de la Valmasque mercredi 25 décembre vers 10 heures © Radio France - Maxime Fayolle

Mougins, France

Le corps partiellement dénudé et brûlé a été retrouvé mercredi par une joggeuse qui courait près de l'étang de Fontmerle. Cette zone du parc de la Valmasque, à Mougins, est très fréquenté par les coureurs et les familles qui viennent ici se promener, prendre l'air, et les riverains que nous avons rencontré se disent "très choqués"

La victime habitait Cannes et était âgée de 37 ans

Son identification "a été permise à 99,9 % grâce aux signes distinctifs qu'elle portait sur elle, sur l'extérieur du corps" précise la procureure de la République de Grasse qui ajoute "qu'une perquisition a eu lieu au domicile de la victime à Cannes." 

Une autopsie du corps "dont on attend beaucoup" sera pratiquée lundi matin, précise la magistrate. Il s'agit pour les enquêteurs de comprendre les causes de la mort, savoir à quand remonte le décès. 

A-t-elle été tuée près de l'étang de Fontmerle ou son corps a-t-il été déposé là, une fois le crime commis ? La brigade de recherche de la gendarmerie de Cannes et la section de recherche de Marseille, via son antenne de Fréjus, cherchent aussi à savoir qui gravitait autour de la victime

L'enquête s'oriente vers le milieu de la prostitution cannoise

C'est un policier de la brigade de répression du proxénétisme de Cannes qui a identifié cette femme, après la diffusion de sa photo dans les services d'enquête du département. La victime, originaire d'Europe de l'Est a été retrouvée portant uniquement une paire de bottes aux pieds, le haut du corps en partie brûlé. Elle porterait un tatouage en langue étrangère sur la peau.  

Près de l'étang de Fontmerle, 50 gendarmes ont passé plusieurs heures sur place mercredi à effectuer des relevés dans un périmètre large autour de la victime, et à modéliser en 3D les lieux à l'aide d'un laser-scanner. Ils ont utilisé un drone acquis par la gendarmerie des Alpes-Maritimes depuis moins de trois mois. Cette technologie permet d'avoir une vision à hauteur réglable de la scène de crime.

Des investigations sont menés à Cannes pour cerner l'environnement de la victime. Aucun avis de recherche n'avait été lancé par la police ou la gendarmerie concernant cette femme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu