Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Le corps d'un randonneur disparu retrouvé dans le massif du Mont-Blanc

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

C'est grâce à ses identifiants Google que le jeune homme a pu être découvert ce samedi au-dessus du Lac Blanc à 2600 m d'altitude.

Illustration - Le PGHM de Chamonix a pu retrouver le corps de Joffrey après cinq jours de recherches.
Illustration - Le PGHM de Chamonix a pu retrouver le corps de Joffrey après cinq jours de recherches. © Maxppp - MAXPPP

Joffrey, 33 ans, est parti seul en randonnée. La chute a dû se produire le samedi, il y a une semaine. Le PGHM de Chamonix a été alerté le lundi et a mené des recherches très actives qui ont mobilisé beaucoup d'hommes et de chiens Saint-Hubert, l'un des chiens avait d'ailleurs marqué un endroit non loin de la découverte. 

Identifiants Google

Nous avons relayé l'appel à témoin sur France Bleu Pays de Savoie. Dans le cadre de l'ouverture d'une enquête judiciaire, des moyens technologiques ont ensuite été déployés. Bornages téléphoniques : insuffisants. Puis analyse des identifiants Google. Les gendarmes de haute-montagne n'ont eu les résultats que vendredi soir et l'on voit très bien le moment où les points s'arrêtent, et donc le lieu où ils s'arrêtent, l'endroit de la chute fatale. 

Cette dernière expertise a permis de localiser le corps, invisible, coincé entre la roche et un névé, dans une roture, c'est à dire le creux qui sépare la neige du rocher. Sous l'aiguille de Tête-Plate. 

Pas équipé pour l'escalade 

La jeune victime résidait à Saint-Jean-de-Tholome (Haute-Savoie) et travaillait dans une clinique à Genève. Les gendarmes ont constaté qu'il portait des chaussures de randonnée, pas adaptées à l'escalade, ni aux névés, ni aux pentes raides. Pas d'encordement non plus. Il semble que le jeune homme ait voulu sortir des chemins de randonnée. Le PGHM de Chamonix en appelle une nouvelle fois à la grande prudence en montagne. Etre bien équipé, ne pas improviser, ne pas partir seul.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess