Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le corps retrouvé dans un clic-clac à Carpentras toujours pas identifié formellement

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

La police poursuit ses investigations au sujet du corps retrouvé dans un clic-clac mercredi soir à Carpentras. La locataire de l'appartement âgée de 24 ans a été présentée à un juge en vue d'une probable mise en examen pour homicide volontaire. Son compagnon a été relâché ce vendredi matin.

Le palais de justice d'Avignon
Le palais de justice d'Avignon © Radio France - Aurélie Lagain

La jeune femme de 24 ans mise en cause dans l'affaire du corps découvert dans un clic-clac cette semaine à Carpentras, a été présentée à un juge ce vendredi après-midi pour des faits d'homicide volontaire. Les auditions n'ont toujours pas permis de faire la lumière sur les circonstances du décès. Les propos des mis en cause restent trop "laconiques". Son compagnon de 23 ans a été relâché ce matin. 

Le corps de cet homme, pour l'instant non identifié formellement, est dans un tel état que les circonstances du décès restent inconnues. Des analyses scientifiques plus poussées, comme un examen des viscères et un examen dentaire, devraient permettre d'en savoir davantage. Des papiers d'identité ont été retrouvés dans l'appartement. Les analyses ADN devront être confortées à celles des proches. 

Le parquet d'Avignon est désormais saisi et un juge d'instruction devrait superviser la suite de l'enquête. La jeune femme, qui est la locataire de l'appartement ou se trouvait le cadavre, pourrait être placée en détention provisoire dès ce vendredi soir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess