Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La mère du nourrisson retrouvé mort à Cappelle-la-Grande, près de Dunkerque, placée en garde à vue

dimanche 5 novembre 2017 à 14:33 Par Maïwenn Lamy, France Bleu Nord et France Bleu

Le corps sans vie d'un nouveau-né a été retrouvé sur le sol, à Cappelle-la-Grande, près de Dunkerque, dans la nuit de samedi à dimanche. La mère de l'enfant et deux membres de l'entourage familial ont été placés en garde à vue, ce dimanche. L'enquête s'oriente vers un déni de grossesse.

Le corps du nourrisson a été retrouvé route de Bourbourg, à Cappelle-la-Grande.
Le corps du nourrisson a été retrouvé route de Bourbourg, à Cappelle-la-Grande. - Google street view (capture d'écran)

Cappelle-la-Grande, France

"On est face à une personne désemparée, dépassée par la situation", assure une source policière.

La mère du nourrisson, âgée d'une vingtaine d'années, a été rapidement retrouvée, dans la nuit de samedi à dimanche. Elle se trouvait dans une habitation à proximité de l'endroit où a été découvert le corps. C'est un passant qui a fait la macabre découverte, peu après minuit. Il a appelé les secours, qui n'ont pu que constater le décès.

Ce dimanche, la jeune mère a d'abord été transportée à la polyclinique de Grande-Synthe. Quand son état de santé l'a permis, elle a ensuite été placée en garde à vue et entendue par les policiers.

Deux membres de l'entourage familial en garde à vue

Deux autres personnes ont été placées en garde à vue. Il s'agit de membres de l'entourage familial. La police cherche à déterminer ce qu'elles savaient de la situation.

En début de semaine, une autopsie doit être réalisée pour connaître la cause du décès du nourrisson. A l'heure actuelle, les policiers ne savent pas s'il a subi des violences ni même, s'il était vivant, au moment de l'accouchement.