Faits divers – Justice

Le "coup de chapeau" du ministre aux militaires agressés à Valence

Par Stéphane Milhomme et Florence Gotschaux, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 4 janvier 2016 à 18:35 Mis à jour le lundi 4 janvier 2016 à 19:33

L'arrivée de Jean-Yves Le Drian à la caserne Baquet de Valence, 4 janvier 2015
L'arrivée de Jean-Yves Le Drian à la caserne Baquet de Valence, 4 janvier 2015 © Radio France - Florence Gotschaux

Jean-Yves Le Drian était dans la Drôme ce lundi après midi. Il a rendu hommage aux quatre militaires attaqués le 1er janvier dernier par un conducteur, devant la mosquée de Valence.

"Un coup de chapeau". Ce sont les termes employés par Jean-Yves Le Drian ce lundi après-midi à la caserne Baquet. Le ministre de la défense a tenu à rendre hommage aux militaires du 93e régiment d'artillerie de montagne de Varces (en Isère) qui participent à l'opération Sentinelle, dans le cadre de la surveillance renforcée du territoire. 

"C'est un coup de chapeau que je viens apporter ici à nos soldats, à nos militaires qui accomplissent remarquablement leur mission. Face à l'agression, ils ont fait preuve de la vigilance et du sang-froid nécessaires, mais aussi de la décision nécessaire" Jean-Yves Le Drian

Ce sont ces hommes qui, le 1er janvier dernier, ont été attaqués par un homme, au volant de sa voiture, devant la mosquée de Valence le haut, quartier Fontbarlettes. L'homme leur a foncé dessus. Il a depuis été mis en examen pour tentative d'homicide sur des personnes dépositaires de l'autorité publique.

Jean-Yves Le Drian à la caserne Baquet: "coup de chapeau" aux militaires - Aucun(e)
Jean-Yves Le Drian à la caserne Baquet: "coup de chapeau" aux militaires - Florence Gotschaux

Les quatre militaires ont pu s'entretenir quelques instants avec le ministre de la Défense. Deux étaient présents à la caserne, les deux autres étant toujours en arrêt de travail ont été contactés par téléphone. Tous vont bien aujourd'hui. 

Jean-Yves Le Drian s'est ensuite rendu devant la synagogue et la mosquée, les deux lieux valentinois surveillés par les artilleurs.

Jean-Yves Le Drian est venu saluer le professionnalisme des militaires à Valence

Jean-Yves Le Drian a recontré le fils du passant touché par une balle perdue - Aucun(e)
Jean-Yves Le Drian a recontré le fils du passant touché par une balle perdue - Florence Gotschaux

A LIRE AUSSI : L'homme voulait "tuer des militaires et être tué"

Partager sur :