Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le coup de force des bergers à Tavera

-
Par , France Bleu RCFM

Et on reparle de la piste de montée en estives de Tavera. Obstruée par des blocs de pierres et un portail cadenassé, elle aurait du rouvrir cette année mais elle ne l'a pas été. Résultat ce lundi matin les bergers ont forcé le passage.

260 brebis ont pu transhumer à Tavera ce matin
260 brebis ont pu transhumer à Tavera ce matin - Maxppp

Corse-du-Sud, France

Deux bergers, accompagnés d'une quarantaine de personnes, se sont présentés ce lundi matin à l'entrée de la piste de Tavera. Ils ont coupé le cadenas qui fermait le portail et déplacé les blocs de pierre qui entravaient l'accès, afin de faire passer leurs bétailleuses dans lesquelles se trouvaient 260 brebis. Depuis le début de l'été et la sécheresse, les bêtes n'avaient plus de quoi manger et la montée en estives était devenue indispensable à leur survie. La transhumance a donc été effectuée ce matin. 

Après leur passage les éleveurs ont installé un nouveau cadenas au portail et vont donner un double des clefs à la mairie.  Excédés par cette affaire qui dure depuis plus d'un an maintenant les bergers ne veulent pas aller à l'affrontement, ils souhaitent juste pouvoir continuer à travailler normalement et si possible en partenariat avec la commune de Tavera.  

Ce n'est peut-être pas un hasard, de leur côté les autorités, et notamment la gendarmerie, avaient prévu d'entamer dès aujourd'hui une série de contrôles sur place avec l'appui d'un hélicoptère.

Choix de la station

France Bleu