Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Paris-Roubaix 2018

Le coureur belge Michael Goolaerts est mort au soir de Paris-Roubaix

lundi 9 avril 2018 à 8:10 Par Germain Arrigoni, France Bleu Nord, France Bleu Picardie et France Bleu

Le coureur belge Michael Goolaerts, qui participait dimanche à Paris-Roubaix, est décédé dimanche soir à l'hôpital de Lille, a annoncé son équipe Véranda's Willems.

Le Belge Michael Goolaerts est mort après sa chute à Paris-Roubaix dimanche
Le Belge Michael Goolaerts est mort après sa chute à Paris-Roubaix dimanche © AFP - DIRK WAEM / BELGA MAG / BELGA

Paris-Roubaix endeuillé. Lors de la 116e édition remportée dimanche par Peter Sagan, le coureur belge Michael Goolaerts a été retrouvé inanimé sur le deuxième des vingt-neuf secteurs pavés.

Le jeune Belge âgé de 23 ans avait été secouru en urgence et avait été héliporté.

Décédé d'un arrêt cardiaque

"C'est avec une tristesse inimaginable que nous devons communiquer le décès de notre coureur et ami Michael Goolaerts", a annoncé son équipe. "Il est mort dimanche soir à 22h40 à l'hôpital de Lille en présence des membres de sa famille et de ses proches, à qui nous pensons fort. Il est décédé d'un arrêt cardiaque. Toute assistance médicale était inutile", a ajouté le communiqué de Vérandas Willems en précisant qu'il n'y aurait "pas d'autre communication pour donner le temps à ses proches de faire face à cette perte terrible". 

Le pronostic vital était engagé pour Michael Goolaerts, secouru pour un arrêt cardio-respiratoire et héliporté au CHU de Lille, avait annoncé en début de soirée le bulletin médical de Paris-Roubaix. Le jeune coureur belge prenait part pour la première fois à Paris-Roubaix, sous le maillot de son équipe Véranda's Willems.

Le monde du cycliste a réagi. Pour le vainqueur de l'épreuve, le champion du monde Peter Sagan, c'est "une triste nouvelle".

Pour l'ancien coureur Thomas Voeckler, c'est "injuste, dégueulasse". 

Mort d'un autre coureur belge il y a deux ans

Le drame rappelle inévitablement le décès d'un autre jeune coureur belge, Daan Myngheer, mort fin mars 2016, à l'âge de 22 ans, après un accident cardiaque survenu en Corse au Critérium international. 

Michael Myngheer - coïncidence tragique - avait couru l'année précédente pour Vérandas Willems, l'équipe de Goolaerts.