Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le coronavirus empêche les photos de classe et oblige les professionnels à être inventifs

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Pas de photos de classe en groupe cette année. Les établissements autorisent toutefois les photos individuelles et font des montages pour que les enfants aient un souvenir de cette année particulière.

David Rasschaert et son épouse Marie font de la photo scolaire depuis plus de 30 ans.
David Rasschaert et son épouse Marie font de la photo scolaire depuis plus de 30 ans. © Radio France - SM

Toujours plus de fermetures de classes dans la Région à cause du Covid en cette deuxième semaine de rentrée à cause. A Toulouse, l'école Marie-Curie, dans le quartier du Raisin, ferme 9 classes après un cas avéré en élémentaire. A Ayguesvives, une classe est fermée aussi à cause d'un enfant testé positif. Enfin, à Rodez où un cas de coronavirus a été confirmé dans deux crèches qui ont chacune fermé le secteur concerné. Même chose dans le Tarn-et-Garonne au Mas-Grenier. 

Les enfants auront tout de même le souvenir de leur camarades.
Les enfants auront tout de même le souvenir de leur camarades. © Radio France - SM

"Personne n’en veut des photos masquées. C’est ridicule." dit David Rasschaert

Dans ce contexte d’incertitude dans les écoles, ce qui est normalement un moment sympathique se transforme en casse-tête. La photo de classe est impossible ou presque masquée. Alors les photographes font seulement les photos individuelles et ils trouvent des idées pour la photo de classe. C’est notamment le cas d’un couple de photographes tarnais qui a monté Occitanie Photos Scolaire . David Rasschaert, le mari, prend les photos. Son épouse, Marie, fait elle le travail au laboratoire. 

Les photographes font seulement les photos individuelles et ensuite proposent des montages.
Les photographes font seulement les photos individuelles et ensuite proposent des montages. © Radio France - SM

Deux photos et un masque pour un enfant sur deux 

Trente ans qu’ils font poser les enfants dans les écoles et les ados dans les collèges et lycées. Mais cette année, c’est vraiment différent, raconte David Rasschaert. Il revient du collège Jean-Jaurès à Albi, où le principal s’est renseigné et a demandé qu’on ne fasse pas de photos de groupe pour les 28 classes et 730 élèves. "Personne n’en veut des photos masquées. C’est ridicule."  Et pourtant, avec sa femme Marie, au laboratoire, ils ont eu des idées.  "Faire deux photos de classe, avec un masque pour un élève sur deux. Et puis, la deuxième photo, c’est l’inverse. Mais c’est trop compliqué."

Des montages ludiques 

Les seuls qui ont osé la photo de groupe, ce sont les profs. "Notamment pour la photo de prérentrée. Une masquée et une démasquée en souvenir de cette année particulière." Mais pour les élèves, ils vont proposer un montage. "On fait comme un tableau, avec les photos individuelles montées ensemble avec l’enseignant et les noms sous chaque portrait. C'est plus ludique." 

Les seuls qui ont osé la photo de groupe ce sont les profs.
Les seuls qui ont osé la photo de groupe ce sont les profs. © Radio France - SM

L’entreprise tarnaise travaille avec une centaine de clients. Et pour le moment, aucune école ne s’est désistée. Une bonne nouvelle, parce qu’évidemment au printemps les photographes n’ont pas pu travailler du tout. Tous les contrats ou presque ont été annulés. Avant, le couple travaillait en Normandie, il est installé depuis trois ans dans le Tarn. David et Marie ne font que de la photo de classe et c’est assez rare. 

Reportage dans les locaux de Occitanie Photos Scolaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess