Faits divers – Justice

Le ramasseur de champignons disparu depuis quatre jours retrouvé mort dans un bois de Dordogne

Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord lundi 7 novembre 2016 à 18:32

Il faut faire preuve de prudence quand on va aux champignons- photo d'illustration
Il faut faire preuve de prudence quand on va aux champignons- photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

L'octogénaire qui avait disparu depuis jeudi dernier a été retrouvé mort ce lundi après-midi dans un bois de Notre-Dame de-Sanilhac en Dordogne. Le vieil homme qui était parti aux champignons est très certainement mort de froid et d'épuisement.

C'est une cueillette de champignons qui se termine en drame. Ce lundi après-midi, les policiers ont retrouvé le corps de l'octogénaire porté disparu depuis jeudi dernier à Notre-Dame-de-Sanilhac en Dordogne. D'après ses voisins, le vieil homme était parti aux champignons. Sa voiture avait d'ailleurs était retrouvée vide aux abords d'un bois où il avait l'habitude d'aller.

Le corps de l'octogénaire se trouvait à 300m à vol d'oiseau de sa voiture

Ce lundi après-midi, les policiers aidés par les militaires de l'opération Sentinelle ont continué de ratisser les bois. Ce week end, l'équipe cynophile de la gendarmerie de Périgueux avait participé aux recherches. Un autre chien de la gendarmerie du Gers spécialisé dans les disparitions avait été appelé en renfort. Cet après-midi, les militaires ont suivi la piste marquée par les chiens. Ils ont d'abord retrouvé une chaussure avant de découvrir, 50 mètres plus loin, le corps de l'octogénaire.

Peut-être le vieil homme est-il mort d'épuisement et de froid

Le corps de l'octogénaire se trouvait à 300m à vol d'oiseau de son véhicule. Mais les policiers expliquent qu'à cet endroit, le bois est très touffu et plein de ronces. C'est également un endroit très escarpé et très difficile d'accès. On ne sait pas encore si le vieil homme a fait un malaise ou si désorienté il aurait pu perdre ses repères et s'épuiser. Il faut ajouter à cela le froid qui s'est installé sur la Dordogne ces derniers jours. La nuit les températures peuvent tomber jusqu'à 2 degrés à peine au dessus de zéro.

Pendre un portable et un sifflet pour aller aux champignons

Chaque année, plusieurs ramasseurs de champignons se perdent en Dordogne. L'année dernière la gendarmerie avait même lancé un appel à la vigilance. Quand vous partez aux champignons dans les bois, il vaut mieux ne pas partir seul. Il est également conseillé de prendre un portable et un sifflet pour se faire entendre en cas de recherches.