Faits divers – Justice

Le cycliste manchois Lloyd Mondory soupçonné de dopage

Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin mardi 10 mars 2015 à 17:25

Le cycliste Lloyd Mondory
Le cycliste Lloyd Mondory © Maxppp

Sale affaire pour le cycliste manchois Lloyd Mondory. Le sprinteur de l'équipe AG2R la Mondiale vient d'être suspendu provisoirement. Des traces d'EPO ont été retrouvées lors d'un contrôle antidopage pratiqué sur le coureur. Une nouvelle qui lui a été communiquée en course ce mardi.

Lloyd Mondory participait à la course à étape Tirreno-Adriatico en Italie. C'est là que l'Union cycliste internationale (UCI) a notifié au coureur le résultat d'une analyse pratiquée sur un échantillon recueilli hors course le 17 février dernier alors que Lloyd Mondory était en France. L'analyse a révélé la présence de traces d'EPO, un produit dopant interdit qui stimule la production de globules rouges permettant de mieux oxygéner les muscles et donc de les rendre plus performants.

Lloyd Mondory va demander une seconde analyse

D'après le beau-père du sprinteur, l'ex cycliste manchois Philippe Durel, Lloyd Mondory serait abassourdi et nierait toute prise de produits dopants. Il devrait faire valoir son droit à ce qu'il soit procédé à une contre expertise à partir d'un second échantillon prélevé le même jour que celui incriminé. Dans l'attente de ces nouveaux résultats, Lloyd Mondory est en tout cas suspendu et ne peut plus prendre part à la moindre course.

A 32 ans, le sprinteur qui s'était cassé le fémur en septembre dernier lors du tour d'Espagne espérait beaucoup de cette année 2015. Ce soupçon de dopage, s'il devait se confirmer, pourrait mettre en péril la suite de sa carrière. La fédération française devrait ouvrir une procédure disciplinaire à son encontre. Lloyd Mondory avait ressigné l'an dernier pour 2 ans avec la formation AG2R la Mondiale.