Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le débris d'avion retrouvé est bien un morceau du MH370, selon le gouvernement malaisen

jeudi 6 août 2015 à 8:36 France Bleu

Selon une annonce mercredi soir du Premier ministre de la Malaisie, les analyses du débris d'avion retrouvé la semaine dernière est bel et bien un morceau du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu il y a 17 mois. Même si le parquet de Paris se montre moins certain, il y a au moins de "fortes présomptions" que le morceau retrouvé soit bien celui de l'avion recherché.

Les débris retrouvés mercredi sont similaires à ceux d'un Boeing 777
Les débris retrouvés mercredi sont similaires à ceux d'un Boeing 777 © MaxPPP

Cela ne fait plus aucun doute, selon le Premier ministre malaisien. Mercredi soir, Najib Razak a annoncé qu'en quelques heures seulement, les experts réunis dans un laboratoire militaire de Toulouse avaient réussi à confirmer que le flaperon trouvé la semaine dernière à La Réunion venait bien du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, disparu alors qu'il survolait la mer le 8 mars 2014.

"Aujourd'hui, 515 jours après la disparition de l'avion, c'est le coeur lourd que je dois vous annoncer qu'une équipe internationale d'experts a conclu que le débris trouvé sur l'île de la Réunion provient effectivement du vol MH370".  — Najib Razak, premier ministre malaisien

Cela signifie, toujours selon l'exécutif malaisien, que "nous avons maintenant la preuve physique que (...) le vol MH370 s'est terminé de manière tragique dans le sud de l'océan Indien". La compagnie Malaysia Airlines a réagi, affirmant que "c'est une avancée majeure". 

"Très fortes présomptions" selon le parquet de Paris

Côté français, les autorités se montrent plus prudentes : le parquet de Paris, partie prenante de l'enquête étant donné que quatre des victimes sont françaises, explique qu'il y a "de très fortes présomptions" que le débris trouvé vienne bien du vol MH370.

Les recherches ont permis "un rapprochement entre la pièce examinée par l'expert et le flaperon du Boeing 777 du vol MH370 au regard de leurs caractéristiques techniques communes", explique Serge Mackowiak, procureur de la République adjoint de Paris.