Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accusé d'agression sexuelle par une ancienne collaboratrice, le député Christophe Arend conteste les "atrocités"

mercredi 25 octobre 2017 à 11:39 Par Antoine Barège, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Christophe Arend se défend. Dans un courrier adressé au président de l'Assemblée nationale, François de Rugy et à tous les parlementaires de La République En Marche, le député de Forbach conteste les agressions sexuelles dénoncées par son ex-directrice de campagne. Il parle "d'atrocités".

Le député En Marche de la 6ème circonscription de Moselle Christophe Arend
Le député En Marche de la 6ème circonscription de Moselle Christophe Arend © Maxppp - PQR

Forbach, France

Pour la première fois depuis le début de l'affaire, Christophe Arend sort de son silence. Il décide d'écrire aux députés En Marche, avec copie à François de Rugy, président de l'Assemblée nationale. Une lettre est très courte que France Bleu Lorraine a pu se procurer, cinq phrases datées du 24 octobre. Christophe Arend se défend. "Je conteste avec la plus grande fermeté ces atrocités que l'on me prête de façon malveillante".

J'ai pleinement confiance en la justice de mon pays" - Christophe Arend

Christophe Arend explique dans le courrier qu'il a "pleinement confiance en la justice" qui saura, selon lui, "déclarer mon innocence". Le député remercie également celles et ceux qui continuent "de (lui) témoigner leur soutien".

La lettre adressée par Christophe Arend aux députés de la République En Marche - Aucun(e)
La lettre adressée par Christophe Arend aux députés de la République En Marche - Christophe Arend

Depuis vendredi, le député de la 6e circonscription de Moselle est dans la tourmente, depuis les accusations de harcèlement et d'agression sexuels portées par son ex-directrice de campagne. Elle explique que Christophe Arend a tenté de l'embrasser, lui a touché les seins ou tenait des propos "gaulois". Cette ancienne attachée parlementaire a porté plainte, en réponse Christophe Arend a à son tour porté plainte pour dénonciation calomnieuse.

Le député En Marche, tombeur du président des Patriotes Florian Philippot en juin dernier aux élections législatives, se dit victime d'une tentative de déstabilisation. A Forbach, deux comités En Marche se déchirent en ce moment.