Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le député LREM des Sables d'Olonne, "pas convaincu" par l'idée d'interdire la sortie des bateaux, les jours de tempête

-
Par , France Bleu Loire Océan

Stéphane Buchou, député LREM des Sables d'Olonne "n'est pas convaincu" par l'idée d'une interdiction de sortie pour les petites embarcations, les jours de tempête. Vendredi dernier, la Vendée était en vigilance Orange. La SNSM était sortie pour porter secours à un bateau de pêche. Bilan 3 morts.

Stéphane Buchou, député LREM de Vendée
Stéphane Buchou, député LREM de Vendée © Maxppp - Aurelien Morissard

Les Sables-d'Olonne, France

Une semaine après la mort de trois sauveteurs de la SNSM qui portaient secours à un bateau de pêche, au large des Sables d'Olonne, une question au député LREM des Sables d'Olonne : faut-il interdire la sortie des petits bateaux les jours de tempête ? Stéphane Buchou "n'est pas convaincu qu'une interdiction empêchera les imprudents de se lancer dans des aventures périlleuses, on a la même chose sur la route". Vendredi dernier, jour où le canot de la SNSM est sorti pour porter secours à un bateau de pêche, Météo France avait placé la Vendée en vigilance orange. Le député La République En Marche rappelle que ce jour là, "l'ensemble des pêcheurs professionnels, l'ensemble des marins étaient restés au port, et à ce titre là, nous avons tous une responsabilité individuelle".

Une nouvelle taxe pour financer la SNSM ?

Sur la question du financement de la SNSM, le député des Sables d'Olonne n'est pas favorable à une nouvelle taxe payée par les plaisanciers. "On vient de traverser une période compliquée avec la crise des gilets jaunes, et on a un ras-le-bol fiscal, moi je reste prudent"  dit Stéphane Buchou, "l'urgence est toujours mauvaise conseillère, par contre il convient de regarder dans le prochain budget si on peut mieux flécher certaines arrivées financières".