Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le désespoir du gérant du tabac presse d'Aiffres en Deux-Sèvres

vendredi 31 août 2018 à 12:08 Par Baudouin Calenge, France Bleu Poitou

Son commerce a été une nouvelle fois la cible d'un cambriolage. C'est la 10è fois en onze ans qu'il est la cible de voleurs. Cette fois, ils ont utilisé un tractopelle présent sur un chantier tout proche pour défoncer le mur et s'emparer du coffre fort et de milliers de paquets de cigarettes.

C'est la 10è fois au moins que le tabac presse d'Aiffres est victime de voleurs.
C'est la 10è fois au moins que le tabac presse d'Aiffres est victime de voleurs. © Maxppp - Gérard Houin

Aiffres, France

Ce vol a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi. C'est par une alarme reliée à son portable que le gérant a été alertée mais le mal était déjà fait. Les cambrioleurs bien renseignés ont cassé le mur juste à l'endroit ou se trouvait le coffre fort de 400 kilos. Ils l'ont emmené avec eux tout comme des centaines de cartouches de cigarettes

"Contre un tractopelle on ne peut pas lutter"

Jean Luc Gousseau qui était en vacances avec ses petites filles est revenue précipitamment jeudi pour constater les faits. Un cambriolage de plus pour ce commerçant qui a pourtant sécurisé au maximum son établissement. "Mais contre un tractopelle, on ne peut pas lutter" dit il totalement désemparé. Lui qui adore son métier dit ne plus dormir à cause de ces vols à répétition. La gendarmerie de Frontenay Rohan Rohan a lancé un appel à témoins.