Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le diocèse de Laval ne veut pas se victimiser après des dégradations dans des églises mayennaises

-
Par , , France Bleu Mayenne

Le diocèse de Laval appelle à la prudence après des vols ou dégradations dans des églises mayennaises.

Capture d'écran Google
Capture d'écran Google

Renazé, France

Le diocèse de Laval appelle à la prudence. Depuis quelques mois, plusieurs vols et dégradations ont eu lieu dans des églises en France et la Mayenne n’est pas épargnée. 

A Renazé, il y a une dizaine de jours, un tabernacle a été arrachée et emportée. Pour les Chrétiens, le tabernacle est un lieu sacré. Ce meuble contient le ciboire, où se trouvent les hosties utilisées pendant les messes. Reste à savoir s'il y avait ou non intention de profanation. 

"Il ne faut pas penser forcement qu'il y a eu volonté d'attaquer la foi des chrétiens"

"Toucher à cet objet, touche vraiment la foi et l'identité même du chrétien, qui est relié au christ par l'hostie. Cela dit, il ne faut pas penser forcement qu'il y a eu volonté d'attaquer cette foi. On peut parler d'une profanation, mais est-elle volontaire ou seulement objective ?", s'interroge Véronique Larat, responsable communication du diocèse de Laval. 

Il y a quelques années, une série de vols et de dégradations ont eu lieu en Mayenne. La gendarmerie a découvert qu’il s’agissait d’un réseau de voleurs. "On s'est aperçu que pour les dégradations, quand il s'agit de vols, les gens recherchent des matériaux, comme du bronzes et des objets de valeurs. C'est surtout pour du commerce", continue la communicante. Ces vols n’étaient donc pas dirigés contre l'Église.

Mais comme l'édifice de Renazé a été touchée, volontairement ou non, elle ne pouvait plus accueillir de célébrations. Un rite pénitentiel a donc été réalisé samedi 19 octobre dans l’église.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu