Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le directeur de cabinet d'Alain Juppé mis en examen dans une affaire de frais de bouche dans le Lot-et-Garonne

-
Par , France Bleu Gironde

C'est un dossier de 2008 qui remonte à la surface. Une affaire de frais de bouche où le Conseil Général du Lot-et-Garonne aurait favorisé un seul et unique traiteur de 2005 à 2007. Ludovic Martinez, ancien directeur de cabinet du président du Conseil Général et actuel directeur de cabinet du maire de Bordeaux est mis en examen. Il se dit serein.

Ludovic Martinez, directeur de cabinet d'Alain Juppé
Ludovic Martinez, directeur de cabinet d'Alain Juppé © Maxppp

Ludovic Martinez, le bras droit d'Alain Juppé, est mis en examen depuis le 24 avril dernier. Il est concerné par une affaire de frais de bouche où le Conseil général du Lot-et-Garonne aurait favorisé un traiteur de 2005 à 2007. Le montant de ces prestations est compris entre 200 000 à 300 000 euros. Le marché aurait dû être ouvert à la concurrence. A l'époque, Ludovic Martinez était directeur de cabinet du président du Conseil général du Lot et Garonne, l'UMP Michel Diefenbacher.

"Directeur de cabinet, c'est faire de la politique, pas de l'intendance." — Ludovic Martinez, directeur de cabinet d'Alain Juppé

Le directeur de cabinet d'Alain Juppé est l'un des nombreux acteurs concernés. C'est le successeur à Michel Diefenbacher, le socialiste Pierre Camani, qui dépose plainte. Michel Diefenbacher est accusé de ne pas avoir procéder à des appels d'offres sur des frais de bouche. Cette plainte touche beaucoup de monde : l'ancien président du Conseil général, un vice-président, un ancien directeur général des services, le traiteur, un de ses collaborateurs, mais aussi Ludovic Martinez qui décline toute responsabilité.

Passé du cabinet du Conseil général du Lot et Garonne à celui de la mairie de Bordeaux en 2008, Ludovic Martinez ajoute qu'il a tenu informé Alain Juppé. Le maire de Bordeaux lui fait confiance.

Le directeur de cabinet d'Alain Juppé mis en examen : "J'attends patiemment un non-lieu"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess