Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le directeur de la station de Gavarnie Gèdre après l'avalanche mortelle : "Il n'y avait aucune raison de s'inquiéter"

mercredi 14 février 2018 à 18:20 Par Benjamin Billot, France Bleu Béarn et France Bleu Gascogne

Gavarnie Gèdre est sous le choc après la mort d'un jeune Landais, pris dans une avalanche ce mardi après-midi. Le jeune homme était bien connu à la station où il venait régulièrement. Toutes les procédures de sécurité ont été suivies selon la station de ski.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - LAURENT DARD

Gavarnie, France

L'ambiance est lourde dans les locaux de la direction de Gavarnie Gèdre ce mercredi matin. Le directeur de la station de ski et le maire de la commune sont réunis pour rassembler les premières éléments autour de l'avalanche qui a coûté la vie à une jeune Landais de 19 ans mardi après-midi

Selon le capitaine de la Compagnie Républicaine de Sécurité qui a mené les opérations de secours, Julien Passeron, "la coulée s'est déclenchée vers 14h en début d'après-midi, sans victimes apparentes. Des recherches ont été effectuées conjointement avec la station, des pisteurs et des maîtres chiens. Recherches infructueuses dans un premier temps et qui ont duré un certain moment, jusqu'à ce que l'on nous signale en bas qu'il y avait une personne qui manquait à l'appel. C'est la mère de la victime qui cherchait son fils. _La victime a été sortie vers les 18h_. Il était en arrêt cardio-respiratoire". Malgré un massage cardiaque, le jeune homme n'a pu être réanimé.

Ce n'était pas une coulée énorme, mais il y avait la piste au milieu

Toujours selon Julien Passeron, "la coulée se résume à une cassure de 30 à 40 cm d'épaisseur, sur une largeur de 60 mètres environ. Elle est descendue d'une centaine de mètres. C'est pas une coulée énorme, mais il y avait la piste au milieu. Et _il y avait des accumulations qui vont de 2 à 3 mètres par endroit_".

La station a tout de même ouvert ce mercredi, mise à part la piste où a eu lieu le drame. Le directeur de la station Christophe Fabre, touché par l'événement comme tout le village, veut malgré tout garder la tête froide et souhaite maintenant comprendre pourquoi cette avalanche s'est déclenchée : "On a la responsabilité d'avoir ouvert la piste. Bien évidement on l'a ouvert parce qu'on imaginait pas une seconde qu'il puisse y avoir un tel accident. Un Plan d'intervention déclenchement des avalanches avait eu lieu sur le site deux jours avant avec un système d'avalancheur. Les points étaient négatifs dans notre jargon. Il n'y avait aucune raison de s'inquiéter et à Gavarnie en particulier on ne prend aucun risque avec notre clientèle familiale."

Une famille connue dans le village 

Le Maire de Gavarnie-Gèdre Michel Gabaye est également très touchée par le drame :_"Je suis effondré, comme l'ensemble de la population et les équipes de la station_. J'ai une pensée toute particulière pour sa famille, que je connais bien. C'est quelque chose qu'on ne pense pas possible et pourtant c'est arrivé. Ce jeune homme venait souvent en vacances parce que sa grand-mère a une résidence secondaire sur Gèdre. Il faisait beaucoup de ski aussi, il a appris à l'école de ski. Ce mardi à 13h, il avait mené son petit cousin aux cours de ski. On connait bien et sa maman et sa grand-mère."

C'est la première fois qu'une avalanche mortelle a lieu dans cette station depuis sa création dans les années 70. Michel Gabaye : "le but des stations c'est de faire faire du ski, de faire prendre du plaisir. Pour autant, dans la pratique du ski, de la neige, de la montagne, il y a toujours un risque. Le risque zéro n'existe pas"