Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le directeur du CCAS de Rouen mis en examen pour détournement de fonds publics et suspendu par la mairie

Le directeur du centre communal d'action sociale de Rouen a été mis en examen au mois de juillet, on l'apprend ce jeudi, pour détournement de fonds publics. La mairie de Rouen l'a suspendu à titre conservatoire le temps de l'enquête et n'exclut pas de se porter partie civile.

Le directeur du CCAS a été mis en examen au mois de juillet (image d'illustration).
Le directeur du CCAS a été mis en examen au mois de juillet (image d'illustration). © Maxppp - Alexandre Marchi

Sur les faits on sait peu de choses, en tout cas le parquet de Rouen n'en dit rien. Il confirme toutefois cette information de nos confrères du Poulpe : le directeur du centre communal d'action sociale (CCAS) de Rouen a été mis en examen, au mois de juillet dernier, dans le cadre d'une information judiciaire pour détournement de fonds publics, abus de confiance et faux. Une autre personne est également mise en examen dans ce dossier.

Les deux ont été placées sous contrôle judiciaire et le dossier est entre les mains d'un juge d'instruction.

De son côté, la mairie précise que le CCAS est une structure juridique indépendante de la collectivité, bien que le maire en soit le président. Le mis en cause, qui a été recruté aux quartiers prioritaires de la ville en 2004, a été suspendu à titre conservatoire, le temps de l'enquête. La mairie de Rouen étudie aussi la possibilité de se constituer partie civile pour avoir accès au dossier d'instruction.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess