Infos

Jean-Marc Falcone et Bernard Cazeneuve rencontrent les syndicats de police à Rouen

Par Clémentine Vergnaud, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) lundi 24 octobre 2016 à 9:26 Mis à jour le lundi 24 octobre 2016 à 9:58

Le directeur général de la Police nationale, Jean-Marc Falcone, est à Rouen ce lundi 24 octobre pour rencontrer les syndicats de police.
Le directeur général de la Police nationale, Jean-Marc Falcone, est à Rouen ce lundi 24 octobre pour rencontrer les syndicats de police. © Maxppp - Nicolas Kovarik

INFORMATION FRANCE BLEU NORMANDIE - Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et le directeur général de la Police nationale, Jean-Marc Falcone, sont à Rouen ce lundi 24 octobre. Ils assistent à une réunion avec les syndicats de police à la préfecture de Seine-Maritime.

INFORMATION FRANCE BLEU NORMANDIE. Selon nos informations, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et le directeur général de la Police national Jean-Marc Falcone, sont à Rouen ce lundi 24 octobre. Il doivent rencontrer à 10 h les syndicats de police à la préfecture de Seine-Maritime, lors d'un échange entre syndicats et corps préfectoral. L'objectif du rendez-vous est de permettre aux représentants des policiers d'exprimer leurs revendications pour qu'elles soient ensuite transmises au niveau national. Ces demandes feront l'objet d'un rendez-vous mercredi à l'Elysée entre François Hollande et les syndicats nationaux. Pour l'instant, impossible de savoir ce qui a motivé la présence de Jean-Marc Falcone et de Bernard Cazeneuve à Rouen précisément.

Deuxième semaine de protestation

Depuis la semaine dernière, les policiers ont entamé une série de manifestations et d'actions un peu partout en France. Ils dénoncent le manque d'effectifs, de moyens et de reconnaissance. Ils estiment aussi être affectés à des tâches trop administratives et pas assez de terrain. Ils demandent des peines plus sévères pour leurs agresseurs et la révision des règles de légitime défense.

En Seine-Maritime, ils dénoncent également le refus d'accorder une promotion aux policiers qui sont intervenus à Saint-Etienne-du-Rouvray le 26 juillet. La direction centrale n'a pas validé cette demande la semaine dernière.

Partager sur :