Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le directeur général du FC Sochaux Montbéliard impliqué dans une bagarre, plusieurs plaintes sont déposées

Trois plaintes déposées contre le directeur général exécutif du FC Sochaux, Samuel Laurent, apprend France Bleu Belfort Montbéliard. Lundi 26 octobre, il s'est battu avec plusieurs personnes, dont le patron du restaurant dans lequel il déjeunait.

Samuel Laurent, directeur général exécutif du FCSM en 2019
Samuel Laurent, directeur général exécutif du FCSM en 2019 © Maxppp - Vincent Voegtlin

Le directeur général exécutif du FC Sochaux Montbéliard est visé par trois plaintes. Lundi midi, Samuel Laurent, le n°2 du club déjeunait dans un restaurant italien du centre-ville de Montbéliard. Pendant le repas, des clients se seraient plaints de son attitude, il aurait tenu des propos racistes, parlait fort et se plaignait de devoir respecter les gestes barrières. 

Face à son comportement, le patron du restaurant lui a fait comprendre qu'il ne souhaitait plus le voir dans son établissement. C'est ce qui aurait énervé le président du club sochalien. Après avoir payé, il est parti, avant de tourner les talons et de revenir sur ses pas. C'est là que tout a dégénéré. 

Samuel Laurent aurait frappé le gérant du restaurant. Plusieurs personnes, venues à la rescousse pour les séparer, se sont aussi pris des coups. Le patron d'un commerce voisin a eu une dent cassée par un coup de poing en plein visage. 

Samuel Laurent a lui aussi déposé plainte

Finalement, à plusieurs, ils ont réussi à maitriser le directeur du club, avant que les forces de l'ordre n'interviennent. En tout, trois hommes ont déposé plainte. Samuel Laurent en a fait de même. Il dément avoir tenu des propos racistes. Il explique que c'est le responsable du restaurant qui s'en est pris à lui et qu'il ne comprend pas pourquoi. Selon lui, il n'a fait que se défendre.

Dans un communiqué, le Club indique que "Samuel Laurent doit effectuer un scanner cérébral, suite à un coup de pied porté à la tête, alors qu'il était maintenu au sol par plusieurs individus. D'autres examens lui ont été prescrits. Cette affaire, d’ordre privé, est désormais entre les mains de la Justice et n’appellera pas d’autres commentaires de la part du Club."

La police va maintenant tenter de déterminer qui dit la vérité. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess