Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le docteur Péchier restera en liberté mais sous contrôle judiciaire

-
Par , France Bleu Poitou

L'audience s'est tenue ce matin dès 9h à Besançon, l'anesthésiste était sous contrôle judiciaire. Après la découverte de nouveaux cas d'empoissonnements mi-mai, la justice devait se prononcer sur son éventuel placement en détention provisoire.

Le docteur Péchier et son avocat, Me Schwerdorffer, au tribunal de Besançon
Le docteur Péchier et son avocat, Me Schwerdorffer, au tribunal de Besançon © Radio France - Laurine Benjebria

Poitiers, France

La chambre d'instruction de la cour d'appel de Besançon statuait ce matin sur le sort de l'anesthésiste poitevin. Le docteur Péchier n'ira pas en détention provisoire, il a été libéré sous caution.

ll est soupçonné d'avoir empoisonné 24 patients, dont plusieurs seraient morts. Après la découverte de nouvelles suspicions d'empoisonnements mi-mai, la cour d'appel de Besançon devait se prononcer sur son éventuel placement en détention provisoire.

Les parties civiles le soupçonnaient d'avoir violé son contrôle judiciaire qui l'obligeait à rester chez des connaissances poitevines. La chambre d'instruction a donc estimé que sa liberté sous contrôle ne risquait pas de troubler l'ordre public. Les familles des victimes ont vu leurs espoirs déchus.