Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le doute plane toujours sur la tenue du procès de Redoine Faïd devant les assises du Pas-de-Calais

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Nord, France Bleu
Saint-Omer, France

Le procès doit durer plus de deux semaines, jusqu'au 18 mars, devant les assises du Pas-de-Calais à St Omer. Mais les avocats de Redoine Faïd vont demander son renvoi. Le roi de l'évasion a par ailleurs entamé une grève de la faim et de la soif qui pourrait compromettre sa présence.

L'audience qui doit s'ouvrir devant les assises du Pas-de-Calais a demandé des mois de préparation
L'audience qui doit s'ouvrir devant les assises du Pas-de-Calais a demandé des mois de préparation © Radio France - Claire Mesureur

Les défenseurs de Redoine Faïd ont d'ores et déjà annoncé la couleur : dès l'ouverture des débats ils vont demander le renvoi du procès. En raison de la grève des avocats qui ont voté une reconduction de leur mouvement au moins jusqu'au 8 mars et parce qu'ils dénoncent l'incompétence de la juridiction.

L'affaire du braquage du fourgon blindé en mars 2011 près d'Arras avait été bouclée par la Juridiction Interrégionale Spécialisée (JIRS) de Lille, compétente notamment en matière de criminalité organisée. Or selon les avocats, si la cour d'assises du Nord à Douai qui a condamné Redoine Faïd à 18 ans de réclusion en 2017 est bien compétente en matière de grande criminalité, celle du Pas-de-Calais ne l'est pas.

D'abord présenté comme un spécialiste de gros coups, Redoine Faïd est devenu le roi de la belle après deux évasions spectaculaires - Maxppp
D'abord présenté comme un spécialiste de gros coups, Redoine Faïd est devenu le roi de la belle après deux évasions spectaculaires © Maxppp - Alexander Roth-Grisard

Incarcéré au centre de détention de Vendin-le-Vieil, près de Lens, l'une des prisons les plus sécurisées de France, Redoine Faïd a entamé la semaine dernière une grève de la faim et de la soif. Il dénonce ses conditions de détention, à l'isolement, il réclame également son transfert à Longuenesse pour la durée de son procès afin de ne pas devoir faire plus d'une heure de route pour se rendre à l'audience chaque jour.

On ignore si son état de santé lui permettra d'assister à son procès et même s'il acceptera d'être extrait de sa cellule. Mais la présidente de la cour d'assises, Sylvie Caras, est réputée pour faire respecter ce que l'on appelle "la police de l'audience" qui lui revient. Elle pourrait donc exiger qu'il soit extrait par la force ou bien encore que l'audience se tiendra sans lui.

Quant à un éventuel renvoi de ce procès, il paraît peu probable. Le calendrier de la cour d'assises du Pas-de-Calais est très serré et elle siège en permanence. Si un éventuel retard d'un ou deux jours au démarrage, un renvoi de l'ensemble des débats ne serait envisageable qu'à long terme et l'audience qui doit s'ouvrir ce jeudi midi a déjà demandé de longs mois de préparation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu