Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le DRH de la maison d'arrêt de Grasse violenté par un détenu

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu
Grasse, France

Un détenu de la maison d'arrêt de Grasse a asséné, mercredi matin, un violent coup de poing au visage du directeur des ressources humaines de l'établissement pénitentiaire. Il passait à ce moment-là en commission de discipline.

La maison d'arrêt de Grasse
La maison d'arrêt de Grasse © Maxppp - Jean-François OTTONELLO

Le détenu âgé de 32 ans a profité d'un court moment de liberté pour commettre son agression ce mercredi matin.  

Il était convoqué en commission de discipline car il refusait de rester dans sa cellule du quartier disciplinaire. Il devait signer un papier décidant d'une sanction contre lui, quand il s'est penché vers la feuille, avant de se redresser hâtivement et de délivrer un violent coup de poing au visage du DRH de la maison d'arrêt de Grasse. Les lunettes de la victimes se brisent, son nez saigne et il souffre de contusions. 

Le directeur des ressources humaines a été transporté aux urgences de Grasse, il a déposé plainte contre ce détenu qui purge une peine de 10 ans de prison depuis 2010, date de sa condamnation pour vol avec arme. Il est connu du personnel pour son "très mauvais comportement". Il faisait pression sur l'administration pour obtenir un transfert dans un établissement pénitentiaire situé près de sa ville d'origine : Perpignan.  Le détenu a été placé extrait de sa cellule et placé en garde à vue au commissariat de Grasse mercredi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess