Infos

Le festival pyrotechnique international de Saint-Brévin est annulé à son tour !

Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan vendredi 5 août 2016 à 17:40

Feu d'artifice, illustration
Feu d'artifice, illustration - Maxppp

La décision a été difficile à prendre, mais le festival pyrotechnique international de Saint-Brévin est annulé. C'était trop difficile d'assurer la sécurité des 100 000 spectateurs face au risque d'attentat.

La peur de l'attentat encore une fois trop forte. Le festival pyrotechnique international de Saint-Brévin est annulé ! Décision prise après une longue réunion entre la mairie et la sous-préfecture de Saint-Nazaire, prise aussi après l'annulation de la grande braderie de Lille.

Un site trop difficile à sécuriser

Pas d'explosion de lumière donc le 27 août au-dessus de la place de l'océan. Plus de 100 000 spectateurs étaient attendus. Comme à Lille, c'était trop compliqué d'assurer la sécurité sur le front de mer. Les pouvoir publics ont préféré ne prendre aucun risque, comme ça a déjà été le cas pour le grand feu d'artifice du 15 août à La Baule"Les différentes forces de sécurité nous ont dit qu'elles pouvaient limiter les conséquences d'un acte violent, d'un acte terroriste, mais qu'elles ne pouvaient pas l'empêcher", explique le maire, Yannick Haury. "Parce qu'il n'y a pas de contrôle aux entrées, parce que l'environnement ne s'y prête pas".

Ne pas céder à la psychose mais céder à la réalité

Le maire de Saint-Brévin dit aussi avoir conscience de la déception des spectateurs et des conséquences économiques. "C'est une décision qui est difficile à prendre, mais je ne peux pas me résoudre à mettre la vie et l'intégrité physique de mes concitoyens en danger. Il ne s'agit pas de céder à la psychose mais de tenir compte de la réalité. Quand on ne peut pas réunir les conditions de sécurité pour les personnes, il est sage, même si c'est difficile, de renoncer parfois".

Partager sur :