Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le fétichiste des chaussettes a récidivé à Dijon : le papa d'une des victimes témoigne

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Bourgogne, France Bleu

Ce jeune homme, interpellé en mars dernier pour avoir menacé des fillettes et leur avoir volé leurs chaussettes, a récidivé en fin de semaine dernière, à Dijon. Une fillette de douze ans est venue au commissariat de police de Dijon pour porter plainte. Le suspect va dormir en prison ce lundi 6 mai.

La place de la libération à Dijon
La place de la libération à Dijon © Radio France - Philippe Renaud

Dijon, France

La dernière victime en date, une fillette de 12 ans, s'est rendue ce week-end avec ses parents au commissariat de police pour porter plainte. La veille au soir, alors qu'elle rentre chez elle à vélo, depuis la place de la Libération, elle est suivie par un jeune homme, lui aussi à vélo. Ce jeune homme lui réclame ses chaussettes, après lui avoir proposé de "faire un tour ensemble". Apeurée, comme toutes les victimes du fétichiste, la fillette lui donne les dites chaussettes, s'enfuit et en parle à ses parents. 

Déjà interpellé en mars pour des faits similaires

Le lendemain, les policiers font évidemment le lien avec cet homme interpellé en mars pour des faits similaires. La fillette reconnaît son agresseur présumé sur une photo : le fétichiste des chaussettes est de nouveau interpellé. 

Il a été présenté ce lundi 6 mai au parquet de Dijon et placé en détention provisoire pour non-respect du contrôle judiciaire. Il lui était interdit de s'approcher d'enfants. C'est à la maison d'arrêt de Dijon qu'il va passer ses nuits, en attendant d'être jugé. 

Témoignage du papa d'une des victimes : insolite, mais pas si drôle

En mars, Eléa âgée de onze ans a subi la même situation alors qu'elle rentrait de l'école en trottinette. Depuis, Patrice son papa a repris ses esprits, il a témoigné pour FranceBleu. "Sur un ton visiblement menaçant il lui a intimé l'ordre de lui donner ses chaussettes sinon il allait la taper," raconte-t-il. La petite fille a pris peur, elle a donc retiré ses chaussettes à l'effigie d'Hello Kitty et les lui a données, l'homme est parti sans rien ajouter de plus. 

"Quand elle m'a rapporté les faits j'ai d'abord souri, je me suis dis 'c'est une blague'. En fait non, cela révèle des troubles psychiques chez cette personne," ajoute le papa. Pour lui, c'est bien plus qu'un vol, "pour nous c'est d'abord une agression et pour notre fille aussi, elle ne comprend pas pourquoi il lui a demandé ses chaussettes." Ce qui l'inquiète, c'est de savoir jusqu'où est capable d'aller cet individu. Pour lui, la dernière agression est plus grave que la vague survenue en mars vécue par sa propre fille, car cette fois, l'homme a été jusqu'à la tentative d'emmener l'enfant avec lui. 

"C'est tellement insolite, elle avait besoin de comprendre" - Patrice

Selon Patrice la police a été très efficace dès les premières plaintes pour retrouver le jeune-homme. Il espère avant tout que ce dernier sera pris en charge et forcé à se soigner. Le jeune-homme vivrait en foyer. Lors de sa dernière arrestation, environ six paires de chaussettes ont été retrouvées dans un bac dans sa chambre, qui serait d’ailleurs extrêmement ordonnée, de manière presque compulsive.