Faits divers – Justice

Incendies dans les Bouches-du-Rhône : "Les feux sont maîtrisés" selon les pompiers

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence et France Bleu jeudi 11 août 2016 à 5:23 Mis à jour le jeudi 11 août 2016 à 18:53

L'incendie de Rognac a parcouru plus de 2.260 hectares
L'incendie de Rognac a parcouru plus de 2.260 hectares © Maxppp -

Les incendies qui ont ravagé 3 300 hectares de garrigue dans le secteur de Fos-sur-Mer et de Vitrolles sont "maîtrisés" selon le Service d'Incendie et de Secours (SDIS) des Bouches-du-Rhône. Un homme a été placé en garde à vue à Marseille.

Les incendies qui ont détruit plus de 3 000 hectares dans les Bouches-du-Rhône sont "maîtrisés" selon le service d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône (SDIS).

L'autoroute A7 rouverte

Par ailleurs, l'autoroute A7 a été rouverte dans le sens Lyon-Marseille entre Vitrolles et l'échangeur des Pennes-Mirabeau avec l'A51. Dans l'autre sens, l'autoroute avait été rouverte un peu plus tôt. La RD 113 est fermée entre les Pennes-Mirabeau et Vitrolles. La circulation est aussi rétablie sur l'A55 entre Martigues et Marseille.

Un homme placé en garde à vue

Un homme a été placé en garde à vue dans les locaux de la Sûreté départementale de Marseille. Domicilié dans un quartier nord de Marseille, il a été interpellé à proximité d'un départ de feu à Vitrolles, en marge du feu principal, à cause de son comportement suspect. Rien ne permet de dire pour l'instant s'il est à l'origine de ce feu qui a débuté ce mercredi après-midi à Rognac.

Selon les informations de France Bleu Provence, une équipe de pilleurs a également été interpellée à Vitrolles. Le groupe s’apprêtait à visiter des maisons évacuées. Pour sécuriser la zone, 130 policiers, dont 35 venus des départements voisins, sont là pour prêter main forte aux pompiers.

2500 pompiers mobilisés

Au total, près de 2500 ont été engagés sur ces sinistres dont 650 renforts extra-départementaux. 500 véhicules de secours de tous types ont été mobilisés, avec l'appui de cinq Canadair (dont deux proviennent de Corse), trois Trackers, un Dash8, un hélicoptère Bombardiers d'eau, un hélicoptère de commandement et un avion d'aéro-surveillance précise la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Un gros chantier de surveillance commence

Le responsable du SDIS 13, Grégory Allione tient à remercier les communes "qui ont mis des moyens énormes à notre disposition, c'est la mobilisation de tout le département qui a permis de faire en sorte que le feu soit sous contrôle ce jeudi matin".

Mais évidemment, le travail des pompiers est loin d'être terminé : "nous allons continuer de surveiller ce chantier encore actif sur certains secteurs", poursuit le colonel Grégory Allione sur France Bleu Provence. "Nous sommes toujours mobilisés sur la plupart des zones, nous survolons l'ensemble des secteurs et des Canadair aident à rafraîchir la zone".

La piste accidentelle privilégiée

Sur l'origine de ces multiples feux, la piste accidentelle semble pour l'instant privilégiée d'après le colonel Grégory Allione, mais ce sera évidemment à l'enquête de le confirmer ou de l'infirmer. Le responsable du SDIS insiste donc sur cet appel à la prudence : "Nous sommes tous des pyromanes potentiels, c'est la mobilisation de tous et un comportement citoyen qui permettront d'éviter ce genre de situation".

Trois blessés dont un gravement brûlé

Cet incendie a fait un blessé à Rognac : une personne "brûlée à 15% sur les mains et certains membres" précise le colonel Grégory Allione du SDIS 13 sur France Bleu Provence. "On déplore trois blessés par brûlures dont un grave dans la population. Une vingtaine de pompiers ont été incommodés par des fumées, ainsi qu'une dizaine de policiers", selon le directeur de cabinet du préfet, Jean Rampon.

3 300 hectares détruits

Il y a encore quelques foyers actifs aux Pennes-Mirabeau, à Vitrolles dans le secteur du Griffon et sur le plateau de l'Arbois. Dans le secteur de Fos-sur-Mer, le feu est contenu mais sous haute surveillance. Près de 3 300 hectares sont partis en fumée, selon un dernier bilan. Une reconnaissance aérienne doit permettre de faire un point précis. Les hélicoptères recommençaient à tourner peu après 6h30.

Les flammes ont entièrement ou partiellement détruit une trentaine de maisons sur les différends incendies. - Radio France
Les flammes ont entièrement ou partiellement détruit une trentaine de maisons sur les différends incendies. © Radio France - Valentine Joubin

D'après la préfecture, c'est la commune de Vitrolles qui paie le plus lourd tribu avec 1 600 hectares brûlés. On en relève 730 aux Pennes-Mirabeau, 150 à Rognac, 20 à Aix-en-Provence et deux à Cabriès.

"Un matin sombre" (Loic Gachon, maire de Vitrolles)

Loïc Gachon, le maire de Vitrolles déclare sur France Bleu Provence que "la situation est en train de se calmer. Mais je suis inquiet car ce n'est pas terminé. Après une journée et une soirée de lutte, c'est un matin de cendres" réagit le maire de Vitrolles qui indique qu'une école aurait été partiellement détruite.

Le sol et les végétations sont extrêmement secs. Le mistral doit faiblir dans la journée. Environ 40 km/h dans le secteur des Pennes-Mirabeau et Vitrolles. Au moins 1 000 personnes ont été évacuées à Vitrolles et logées dans trois gymnases.

Un gymnase à Vitrolles  - Maxppp
Un gymnase à Vitrolles © Maxppp -

De 20 à 25 maisons ont brûlé ainsi que des véhicules. Dans cinq quartiers, les habitants sont restés confinés chez eux. Le nuage de cet incendie était visible au-dessus de Marseille et plusieurs dizaines de kilomètres alentours mercredi soir.

Les habitants ont pu retrouver leurs maison ce jeudi, quand elle n'a pas été entièrement détruite par les dflammes. - Radio France
Les habitants ont pu retrouver leurs maison ce jeudi, quand elle n'a pas été entièrement détruite par les dflammes. © Radio France - Valentine Joubin

Les habitants dont la maison n'a pas été détruite ont pu regagner leurs habitations ce jeudi matin.

La commune de Vitrolles est la plus touchée, 20 maisons ont été entièrement détruites. - Radio France
La commune de Vitrolles est la plus touchée, 20 maisons ont été entièrement détruites. © Radio France - Valentine Joubin

Réouverture de l'aéroport de Marignane

L'aéroport de Marignane fermé mercredi soir pour permettre aux secours d'être plus efficaces avait été rouvert dans la soirée. Seul le trafic SNCF semblait avoir été épargné mercredi soir dans les Bouches-du-Rhône.

Dans la zone industrielle entre Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis du Rhône, 530 hectares ont aussi été parcourus par trois autres incendies, mobilisant 250 pompiers. Le feu était désormais sous contrôle, après avoir été "menaçant" pour les entreprises alentour.

   - Aucun(e)
- Visactu

Partager sur :