Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le feu de Saint-Jean-d'Illac aurait-il pu être évité ?

vendredi 7 août 2015 à 6:00 Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde

Dix jours après l'incendie qui a détruit 580 hectares de forêt à Saint Jean d'Illac, le patron du département de Gironde Jean-Luc Gleyze relance la polémique sur le pré-positionnement des canadairs à Mérignac. Le matin de l'incendie, ils avaient mis presque 2 heures à venir de leur base d'attache Marignane.

Canadairs pré positionnés à Mérignac
Canadairs pré positionnés à Mérignac © Radio France - Marion Dubreuil

La gestion des canadairs en France est-elle efficace ? Dix jours après l'incendie de Saint Jean d'Illac, qui a détruit 580 hectares de forêt, le président du conseil départemental de Gironde Jean Luc Gleyze se pose la question et va même plus loin.

"Si les moyens aériens avaient été à proximité, on en serait probablement jamais arrivé là." — Jean Luc Gleyze

Autrement dit : si les canadairs n'avaient pas mis près de 2 heures à arriver de Marignane, leur base d'attache, le feu n'aurait sans doute pas pris ces proportions.

Actuellement, deux canadairs sont pré-positionnés chez nous à Mérignac mais uniquement pendant les périodes considérées comme sensibles, et le matin du feu de Saint-Jean-d'Illac, le risque n'était pas considéré comme sévère. Le préfet de Gironde Pierre Dartout ne considère pas pour autant qu'il y ait une faille dans le système.

"Compte tenu des contraintes en terme de moyens et de la taille du massif forestier qui couvre presque tout le Sud de la France, il faut une gestion serrée et la réponse pour la feu de Saint Jean d'Illac a été conforme a cette double exigence". — Pierre Dartout

Le risque sévère d'incendie est évalué en fonction de plusieurs critères et notamment la température, le vent ou encore la proximité d'activités humaines.

INCENDIE EN GIRONDE / A LIRE AUSSI :

► Incendie de Saint-Jean-d'Illac : le feu est enfin maîtrisé ► Les photos des auditeurs de France Bleu Gironde► PHOTOS - Gironde : les images du travail des pompiers à Saint-Jean-d'Illac ► VIDEO - Le feu de forêt vu du ciel et filmé par un drone► Incendie à Saint-Jean d'Illac : une réserve de chasse partie en fumée