Faits divers – Justice

Le FN Isère annule sa manifestation contre l’accueil des migrants

Par Léopold Strajnic, France Bleu Isère vendredi 4 novembre 2016 à 17:06

Le logo du Front National
Le logo du Front National © Radio France

Trois manifestations étaient prévues ce vendredi à Saint-Martin d’Hères : la première à l’appel du FN pour protester contre l’accueil des migrants a été annulée peu après 16h. Les deux autres pour dire leur soutien aux réfugiés sont maintenues.

Le Front national a finalement entendu la requête du préfet et annule son rassemblement contre l’accueil des migrants ce vendredi devant la mairie de Saint-Martin d’Hères : "on a reçu pas mal de menaces, et on craignait des débordements". Alexis Joly, conseiller municipal FN à Échirolles, se pose en victime et accuse ces "groupuscules d’extrême gauche" et autres "racailles et fumeurs de chichons (sic)" qui ont contraint le Front national à annuler son rassemblement. Le FN avait exhorté ses militants à participer à 18h30 devant la maison communale de cette mairie communiste de l’agglomération de Grenoble à un "grand rassemblement patriote" pour dire "non à l’installation des migrants en Isère".

Parallèlement, l’UNEF et l’UNL appellent à se rassembler sur le campus devant la bibliothèque pour converger vers la mairie de Saint-Martin-d’Hères. Sur le parvis de la mairie un autre rassemblement est organisé par le parti communiste. Les écologistes d’EELV appellent eux aussi à manifester leur "soutien inconditionnel à l’accueil des migrants !".

De nouveaux migrants arrivés cette semaine en Isère

Quarante-neuf réfugiés mineurs sont arrivés à Saint-Hilaire-du-Rosier (Isère) dans la nuit de jeudi à vendredi. Ils ont voyagé en car depuis l'ex jungle de Calais. Ils y séjourneront dans un centre de vacances du CCAS d'EDF durant quatre jours. En même temps que les mineurs, cinquante-deux nouveaux réfugiés adultes, en provenance d’Ile de France sont arrivés jeudi soir à Saint-Martin-d'Hères (Isère). Ils s'ajoutent au 25 migrants installés depuis jeudi dernier dans la tour « Arpège » sur le campus universitaire.