Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le forcené de Vertaizon (Puy-de-Dôme) jugé ce jeudi à Clermont-Ferrand

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

L'homme de 44 ans avait semé la panique l'après-midi du 19 décembre 2017 dans le secteur de Vertaizon. En proie à de lourds problèmes psychologiques il avait ouvert le feu à de multiples reprises en direction des gendarmes qui tentaient de l'interpeller. Il est jugé ce jeudi à Clermont-Ferrand.

Le secteur de Vertaizon avait été bouclé par les gendarmes ce jour-là
Le secteur de Vertaizon avait été bouclé par les gendarmes ce jour-là © Radio France - Olivier Vidal

Clermont-Ferrand, France

Tout débute par un coup de fil d'un habitant de Vertaizon aux gendarmes vers 12h 30 ce mardi 19 décembre 2017. Ce dernier indique que son voisin vient de tirer des coups de feu dans sa maison.
Les militaires se rendent alors en nombre à l'adresse indiquée. L'individu est retranché à l'intérieur. Les gendarmes constitutent un périmètre de sécurité mais, après des discussions vaines, le père de famille, âgé alors de 44 ans, parvient à surprendre les militaires, à leur tirer dessus avant de prendre la fuite à bord d'une voiture. 

S'en suit alors une véritable chasse à l'homme menée par les gendarmes. Une centaine de personnes sont mobilisées avec l'appui d'un hélicoptère. Le secteur est quadrillé par les autorités. Le forcené parcourt les différents axes routiers du secteur armé de son fusil et la situation vire à la panique à Vertaizon et également Pont-du-Château : Le fugitif, qui "joue" au chat et à la souris avec les forces de l'ordre, fait feu à plusieurs reprises vers les gendarmes, également vers l'hélicoptère qui le traque. L'enquête montrera que 46 balles ont été tirées au total par le quadragénaire. Il sera finalement neutralisé vers 16h 30, son véhicule immobilisé par des tirs, lui blessé à la jambe. 

Chasse à l'homme entre Vertaizon et Pont-du-Château

L'homme, en proie à de lourds problèmes psychologiques -bipolarité confirmée au cours d'expertise- est depuis incarcéré à la prison de Lyon-Corbas où il reçoit des soins adaptés. 

L'homme s'était retranché à son domicile situé avenue François-Mitterrand, à Vertaizon - Radio France
L'homme s'était retranché à son domicile situé avenue François-Mitterrand, à Vertaizon © Radio France - Olivier Vidal

Ce jeudi à 14h il est jugé devant le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand. Seize gendarmes se sont constitués parties civiles dans ce dossier, des militaires qui seront soutenus par leur hiérarchie dans la salle d'audience.

Choix de la station

France Bleu