Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le frère de Laeticia Hallyday placé en garde à vue dans l'Hérault

mercredi 4 avril 2018 à 13:12 Par Thomas Biet, France Bleu Hérault et France Bleu

Grégory Boudou, le frère cadet de Laeticia Hallyday, a été placé ce mercredi en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Montpellier dans le cadre d'une enquête financière sur la gestion d'une discothèque du Cap d'Agde dont il est le gérant.

Grégory Boudou aux obsèques de Johnny Hallyday le 9 décembre 2017
Grégory Boudou aux obsèques de Johnny Hallyday le 9 décembre 2017 © Maxppp - Michel Clementz

Agde, France

Grégory Boudou, le frère de Laeticia Hallyday, a été placé en garde à vue mercredi matin à Montpellier dans le cadre d'une enquête financière portant sur la gestion de la discothèque familiale, l'Amnésia, à Agde (Hérault), a indiqué à l'AFP le procureur de Béziers Yvon Calvet. Il confirme ainsi une information de Midi Libre.  

Interpellé mercredi matin à Agde, Grégory Boudou, 41 ans, a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Montpellier, a précisé le procureur. Il est entendu dans le cadre d'une enquête portant sur des "détournements de fonds" selon une source proche du dossier. 

Le frère cadet de Laeticia Hallyday a été nommé par sa sœur exécuteur testamentaire dans le cadre de l'héritage contesté Johnny Hallyday. 

La discothèque l'Amnésia a déjà été au cœur d'une enquête judiciaire. Le père de Grégory Boudou, André Boudou, fondateur de l'établissement avait été condamné en 2007 à 24 mois de prison dont 6 mois ferme pour fraude fiscale et abus de biens sociaux dans la gestion de la discothèque.